Alerte - Enfants en danger

Communiqué de l'ACE Nationale, 12 février

Action Catholique des Enfants
63 avenue de la République - 92120 Montrouge
Montrouge, le 12 février 2013

ace-calais-beau-marais-2012-127894_8 ace-calais-beau-marais-2012-127894_8  
Alerte: Enfants en danger


« Les enfants ont des droits', les adultes en sont responsables ! » affirme la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. Aujourd'hui, nous ne pouvons que nous alerter devant l'augmentation de la pauvreté chez les enfants. Sur ces cinq dernières années, les chiffres explosent

  • Sur trois pauvres en France, il y a un enfant !
  • Sur cinq enfants un est considéré comme pauvre !
  • Près de trois millions d'enfants grandissent d'une manière ou d'une autre dans des conditions précaires.

Et alors !


Depuis plusieurs années de nombreux organismes tirent la sonnette d'alarme : l'UNICEF2, le Défenseur des enfants3, ATD Quart Monde, le Secours Catholique, la Conférence Saint Vincent de Paul, le Secours Populaire et de nombreuses associations nous alertent. Des parents, des psychologues, des éducateurs, des médecins nous mettent en garde... Et cela ne s'arrange pas!
 

En 2010, sur la question du logement, la fondation abbé Pierre, en parlant des enfants, a osé les qualifier de « victimes collatérales du mal-logement ».
Oui, les enfants, aujourd'hui, sont effectivement les premières victimes innocentes de nos crises successives. Derrière tous les chiffres et les rapports des différents organismes, ce sont surtout des vies qui sont touchées, des prénoms qui retentissent à nos oreilles.


1 CIDE (Convention internationale (les Droits de l'Enfant) Article 12. Ce traité international est entré en vigueur en France le 2 septembre 1990.
2 UNICEF (United Nations International Children's Ernergency Fund - Fonds (les Nations Unies pour l'enfance) : association humanitaire pour la survie et la protection des enfants du monde.
3 Défenseure des enfants, vice-présidente du collège chargé de la défense et de la promotion des droits de l'enfant
4 Fondation Abbé Pierre, rapport 2010 sur 1'tat du mal-logement
5 «Mesurer la pauvreté des enfants », Unicef, Bilan Innocenti 10, mai 2012 - Conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale - Groupe de travail « familles vulnérables, enfance et réussite éducative» : Pour une politique de l'enfance au service de l'égalité de tous les enfants, décembre 2012 - Les niveaux de vie en 2010. Insee. Septembre 2012.

Avec eux, aujourd'hui, nous prenons la parole :
« Ce n'est pas juste quand les gens n'ont pas à manger. »6
« Il faudrait que tout le monde soit SDF : Sans Difficultés Financières. »6
« Certains ont beaucoup, d'autres n’ont rien et vivent dans la rue.»7
« Que tous les enfants mangent ! »7
« Avoir tous a manger et une maison. »7
 

Parce que l'enfant est un trésor fragile dépendant de nous les adultes, avec eux et pour eux, nous tirons nous aussi la son nette d'alarme car il est impossible de nous taire.
Avec eux et pour eux, nous poussons un cri parce qu'un seul enfant qui grandit dans des conditions de précarité c'est déjà intolérable... Alors trois millions ! Aussi avec les différentes associations, nous lancons cette alerte.
Notre pays, comme beaucoup de pays européens s'est dote de services de protection de l'enfance. Ces moyens restent insuffisants pour éradiquer la pauvreté. Ces enfants vivent d'autant plus mal celle-ci qu'ils sont entourés d'enfants favorisés. Certes les populations des pays plus pauvres connaissent des réalités plus difficiles encore dans une situation plus banalisée, malheureusement. Quelquefois leurs populations font preuve de plus de fraternité et de solidarité.


Le Droit des enfants est sacré pour nous taus. L'accueil, la place, la participation des enfants dans notre société est un chemin d'espérance et d'avenir. Aujourd'hui bien souvent des enfants vivent bien trop tot des réalités d'adultes. Nous savons que les blessures sociales, affectives, corporelles, psychologiques, spirituelles peuvent suinter toute une vie et se répercutent dans nos vies en collectivité.


Dans la spirale des informations, des débats divers, c'est une information capitale et cruciale pour notre « vivre ensemble >> aujourd'hui et demain. Bien loin de nos querelles ou de nos questions d'adultes, éradiquer la pauvreté est un défi qu'il nous faut relever. C'est notre devoir de citoyens, celui des élus nationaux et locaux, des différents organismes et associations.


Croyant au Dieu de Jésus-Christ qui plaça l'enfant au milieu de ses disciples' nous appelant a faire de même, nous invitons les croyants à participer à relever ce défi.
S'il y a de nombreux chantiers pour abattre la pauvreté, partir du plus faible c'est la garantie que Ion n'oublie personne. Réagir contre la pauvreté et principalement celle des enfants est la priorité.
 

 ACE-logo ACE-logo  

Tous ensemble, de tous horizons, il nous faut créer « un choc anti-pauvreté » en faveur des enfants et des familles en situation de précarité. OSONS RÉAGIR.
Daniel CROQUETTE Président


6 Paroles d'entants recueillies par l'ACE
7 Extraits de la campagne électorale de l'ACE 2012-2013. Voeux formulés par les enfants des club ACE

8 Marc 9, 36-37
9 Page 52 du rapport 4 Familles vulnérables, enfance et réussite educative 8

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 655 visites