+ d'attention = - de pollution A.C.E.

Démarrage de l'année 2013-2015

Les mouvements de l’Apostolat des laïcs-Action catholique

ont démarré l’année 2013-2014

 

ACE-attention pollution.jpg ACE-attention pollution.jpg   L’ACE et le thème : “+ d’attention = - de pollution”.
Traduction : “plus d’attention = moins de pollution”. Le 7 septembre en région, avec d’autres responsables, puis le 14 septembre, avec les animateurs diocésains, a été présenté le thème d’année. Il avait été choisi par les enfants délégués des clubs réunis à Paris en janvier dernier. A leur manière au long de l’année les jeunes et les enfants seront invités à transformer à leur niveau la planète Terre Sans doute les mots écologie, économie durable ou environnement parlent-ils davantage à nos oreilles, mais ils ne sont pas trop petits pour entendre et agir. Peut-être risquons-nous la saturation, car l’avenir de la Planète est devenu un sujet préoccupant, ce qui ne signifie pas que l’on s’en préoccupe suffisamment.


Pour les enfants, le discours n’est pas anxiogène comme il peut l’être auprès des adultes. Ils partageront entre eux et avec d’autres le souci d’un monde plus humain, plus juste, plus respectueux de la planète. Grâce à ce thème, ils seront plus attentifs au quotidien pour améliorer leur environnement et leurs relations à la terre et aux autres.
 

Lors de la session de formation, fin octobre à Belval, les responsables pourront méditer le poème de la Création en Genèse 1 : “Dieu dit… et cela fut… et Dieu vit que cela était bon”. Ils pourront aussi méditer l’homélie du pape François le 19 mars : “… le fait de garder la création tout entière, la beauté de la Création, comme il nous est dit dans le livre de la Genèse et comme nous l’a montré saint François : c’est le fait d’avoir du respect pour toute créature de Dieu et pour l’environnement dans lequel nous vivons. C’est le fait de garder les gens, d’avoir soin de tous, de chaque personne, avec amour, spécialement des enfants, des personnes âgées, de celles qui sont plus fragiles et qui souvent sont dans la périphérie de notre cœur… A fond, tout est confié à la garde de l’homme, et c’est une responsabilité qui nous concerne tous. Soyons les gardiens des dons de Dieu !”
 

Le rôle des responsables est moins de dire ce qu’il faut faire que de proposer aux enfants de porter attention à leur vie, de relire ce qu’ils sont et font avec d’autres, d’apprécier ce qui se passe afin d’en tirer des conclusions pour un agir qui soit enrichissement pour tous.
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3166 visites