Personnes en soufrance physique

Session à Arras St Vaast

amitie esperance amitie esperance  

Accompagner les personnes en souffrance psychique

Journée du 2 octobre à la maison diocésaine.

Amitié et Espérance

 

Ce jour là 90 personnes des diocèses de Lille-Arras-Cambrai, des services de la pastorale de la santé, mais aussi de la mission ouvrière, de l’ACO, Conférences St Vincent de Paul, Accueil Ste Rita de Vendeville…étaient réunis pour partager sur « le compagnonnage fraternel des personnes en souffrance psychique ». la journée était organisée par Amitié Espérance, Relais Lumière Espérance  et la Pastorale de la Santé .

 

Le but était de mettre en commun les expériences, de dégager quelques clefs, sans nier les difficultés de ce compagnonnage fraternel.  

 

Trois témoignages ont permis de cerner différents aspects :

  •  Maryse, infirmière en psychiatrie a souligné la déception de son entourage quand elle a choisi cette voie : un service qui fait peur, une maladie qui fait peur. Le malade est souvent mal compris. Ce n’est pas un paresseux .Le malade s’isole, la famille est isolée. Il faut écouter et sans faire à sa place, lui redonner goût aux choses simples, l’aider à reprendre confiance, travailler la notion du plaisir.
  • Denise, malade, témoigne de son parcours dans un groupe amitié espérance. Elle souligne l’amitié dans l’entraide, des petits gestes : se sentir utile redonne dignité et confiance. Elle apprécie de pouvoir parler librement, de trouver dans le groupe une écoute sans jugement. Le partage dans la prière aide à grandir dans la foi.
  • Patricia, maman de malade, adhérente au mouvement Relais Lumière Espérance, décrit l’arrivée subite de la maladie comme « un coup de tonnerre dans le ciel bleu » qui oblige à revoir tous les projets. « C’est crucifiant en tant que parents » avoue-t-elle. Pour accompagner, il faut « rechercher les petites pépites d’espérance » en positivant les actes… « L’étincelle peut arriver. » Pour rester fort soi-même, ne pas rester seul, accompagner la fratrie, être soi-même accompagné, ne pas culpabiliser.

Amitié espérance Amitié espérance  Olivia, accompagnatrice dans le même mouvement estime que dans le compagnonnage, on donne et on reçoit. La fidélité dans la durée est importante. Chaque cas est unique.

Les absents sont portés dans la prière.

 

Tous ces témoins croyants s’accordent pour dire que le Christ est leur premier accompagnateur. J-B Lecuit, carme, professeur à la Catho à Lille, nous a aidés à mesurer les dimensions du compagnonnage fraternel.

 

L’après-midi a été consacré à l’aspect spirituel du compagnonnage avec l’aide de celui-ci. Dans la spiritualité chrétienne, il y filiation, relation avec Dieu dans la foi, l’espérance, l’amour. Il y a liberté. En lien avec Jésus-Christ, on est invité à le suivre. Il y a unité dans la diversité (notion de corps)

 

Le chrétien se pose la question du sens qui n’est pas du domaine de la psychiatrie.  

Tous les partenaires de la pastorale de la santé tiennent compte de la dimension spirituelle.

 

Les témoignages   du matin comme de l’après-midi ont été suivis de carrefours de 6 personnes où étaient mélangés les 3 diocèses et les mouvements ou services. Cela a permis à la fois de mieux se connaître, d’enrichir le partage et de dégager ensemble quelques clés du compagnonnage pour qu’il soit fraternel.

La pastorale de la santé s’est ensuite présentée, Relais Lumière Espérance, puis Amitié Espérance  par un jeu scénique mettant en évidence les erreurs de l’accompagnement et l’invitation dans un groupe.

La journée s’est terminée par une célébration eucharistique fervente.

 

Pour tous renseignements : rentrer dans un groupe, aider à l’accompagnement…

Amitié Espérance diocèse d’Arras philippe.pellot@free.fr  T. 03 21 48 84 36

                              Site national :  www.amitie-esperance.fr

Relais Lumière Espérance diocèse de Lille : relaislumiereesperance@yahoo.fr

                                             National : contact@relaislumiereesperance.fr

 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF