Ma vie avec les immigrés

Michel Becquart,prêtre

Ma vie avec les immigrés

becquart becquart  Monographie de l’abbé Michel Becquart

En bassin minier et auprès des maghrébins

 

Publiée en février 2016

 

L'abbé Michel Becquart est né à Wingles en 1937. Ordonné prêtre en 1964, l'abbé Becquart a passé quasiment toutes les années de son ministère sacerdotal dans le bassin minier. Au cours de son séjour dans un centre linguistique à Alger, en 1969-70, il s'initia à l'arabe parlé.

Prêtre-ouvrier de 1970 à 1985, les contacts avec ses copains de travail maghrébins, et leurs familles, lui ont fait connaître et respecter le mode de vie, la culture et la religion des fidèles musulmans. Il fut nommé délégué diocésain de la Pastorale des migrants en 1986. Aujourd'hui prêtre aîné, il garde des contacts avec les communautés musulmanes de la région et reste présent auprès de la cause des migrants et réfugiés, ceux d'hier et ceux d'aujourd'hui. C’est cette longue expérience de présence avec les immigrés qu’il partage dans ce court récit de 80 pages.

 

 

«Jésus pour nous racheter, s'est mis dans notre peau. Nous mettre dans la peau d'un ouvrier, ce sera aussi oublier notre propre culture, trop bourgeoise, pour entrer dans l'esprit et le cœur d'un ouvrier. Comment annoncer l'Évangile, non pas dans notre langage, mais dans le langage d'un ouvrier, et sans enlever un seul iota à l'Évangile. Nous le savons bien que c'est difficile. Pourtant, Jésus, fils de Dieu, l'a bien fait. C'est plus difficile encore quand il s'agit de races différentes. Oublier sa propre culture pour entrer dans celle de l'autre, c'est le plus haut degré de la charité. Apporter, non pas la civilisation occidentale avec l'Évangile, mais apporter l'Évangile tout nu, disons le pur Évangile, dans une civilisation très différente de la sienne, en en respectant les valeurs souvent plus grandes qu'on ne pensait. C'est cela être missionnaire. (Abbé Pierre Cimetière)»

Fermer