Le climat change en Hauts-De-France, préparons l’avenir !

A Amettes, belle journée organisée par Chrétiens dans le Monde Rural

DSC_0026 DSC_0026  

Le mardi 8 mars à Amettes, une petite quarantaine de personnes se sont retrouvées autour du thème : « Le climat change en Hauts-De-France, préparons l’avenir ! ».

Le but était de prendre des idées de petites choses du quotidien, à faire pour réduire le réchauffement climatique.

 

Jean Marc Marichez a commencé son intervention en tant qu’ambassadeur du CERDD par l’état des lieux de notre région depuis 1900. A partir d’un quizz nous avons pu contrôler nos connaissances sur la réalité du changement. Nous avons aussi pris conscience que notre action est nécessaire individuellement, mais aussi collectivement et surtout politiquement, car individuellement nous ne pouvons agir que sur seulement 25% de notre empreinte carbone. Actuellement elle représente 10.8 tonnes d’équivalent Carbone, pour atteindre les objectifs de la COP 21, nous devrions baisser à 2t2/pers.

 

Quelles solutions avons-nous ? Ce qui impacte le plus notre empreinte carbone c’est à égalité le transport et le logement puis les achats et l’alimentation.

Quelles solutions avons-nous ? Nous avons réfléchi en petits groupes et avons présenté aux autres nos réflexions par de courts sketchs :

- Privilégier les transports en commun, dans les deux sens du terme (Covoiturage et trains, bus ! Eviter l’avion au maximum !)

- Isoler les logements (des aides de l’état permettent d’isoler notre maison et de rattraper le coût de l’isolation, grâce aux économies faites en quelques années)

-Manger moins de viande (Alors de quoi vont vivre nos éleveurs ? C’est une remarque que l’un des membres de l’assemblée a faite. La production de viande industrielle a une empreinte carbone beaucoup plus importante que celle des protéines végétales.)

- Trier nos déchets (ils représentent 568kg par pers soit 2 fois plus qu’il a 40 ans), Acheter moins et mieux.

-Economiser l’eau potable (encore 80% de nos eaux usagées sont rejetées dans les rivières) - Economiser les énergies (un feu à bois à foyer ouvert a un rendement de 10 à 20 %, alors faut il s’embêter à couper du bois pour si peu ? Sans parler de la pollution aux particules que cela engendre ! Quant aux autres énergies les ressources se raréfient même pour l’uranium.)

-Faire attention à la biodiversité par moins de tonte de pelouse et de travail de la terre.

 

Durant la pause nous avons pu regarder l’exposition ramenée par Jean Marc.

Jacques et Pierrette nous ont montré, après le repas, comment faire notre lessive nous même avec des produits biodégradables.

 

 L’après midi c’est Marc Delebarre, bibliste qui nous a aidé à voir comment prendre soin de notre maison commune grâce à « Laudato si ». Comment s’orienter et agir face à la constatation que tout est lié ?

Cela nous oblige à penser à un monde unique, à un projet commun. Concevoir la planète comme une patrie et l’humanité comme un seul peuple qui habite la terre !

Que la politique et l’économie soient en dialogue pour la plénitude humaine. La sobriété heureuse doit être vue comme un facteur de Bonheur (P Rabhi). Accepter que des pays aient une certaine décroissance pour que d’autres parties du monde puissent avoir une « saine » croissance. Comment éduquer à un nouveau style de vie avec moins de consumérisme, d’individualisme ; plus de sensibilisation de la population par les politiques, les associations, les Eglises ; Tout est lié au service du Bien commun !

Le pape François nous dit que : « La fraternité est notre assurance Vie ! », elle concerne tous les groupes humains.

 

Puis nous avons étudié un petit texte par groupe et avons dit ce que nous avions relevé comme message pour nous aujourd’hui !

Cette belle journée s’est terminée par une célébration eucharistique. Merci à tous les participants et à l’année prochaine.

 

Si vous êtes intéressée pour participer, n’hésitez pas à me contacter, Patricia Thiéry 06 03 58 35 35 ou cmr62patricia@gmail.com

 

 

Article publié par Sylvie Preux - CMR • Publié • 215 visites