Rentrée ACF : le monde d’après Covid, avec le Christ !

dans la paroisse St Pierre et St Martin en Artois

ACF 15/10/2020 ACF 15/10/2020  

Ce 15 Octobre, nous nous sommes retrouvées à une quinzaine de femmes salle paroissiale à Noeux pour la rentrée en Action Catholique féminine (ACF) autour d’une demi- journée vivifiante.

Comme souvent en Action Catholique, le point de départ est autour de nos vies. Cette année, elles ont été marquées par le confinement ce printemps dernier et la lutte contre le coronavirus. Nous avons choisi de nous tourner vers « le monde d’après » comme beaucoup disent.

 Voici les questions autour desquelles nous avons partagé : ces expériences ces mois derniers à quoi nous appellent elles ?  Occasion de lister les belles et nombreuses solidarités dont nous avons été témoins. Solidarités entre voisins, pour les courses, pour réaliser des masques, pour faire face à la fermeture de certains magasins. … rapprochement entre voisins. Durant le confinement, de nombreuses personnes ont prié via KTO ou la messe télévisée…  Cet échange nous invite à prolonger toute cette solidarité retrouvée et à vivre une attention renouvelée à la nature qui nous entoure.

Au cœur de toute cette vie, nous avons entendu l’appel à devenir toujours plus « ferments de solidarité » et « sentinelles d’humanité ».   Nous avons constaté aussi que « le monde d’après covid » tarde à venir… Le virus est toujours bien présent et il suscite encore bien des inquiétudes.

Le partage de la parole portait sur l’Evangile de la tempête apaisée (Mc 4, 35 -41).   Nos vies ressemblent quelquefois à cette barque battue par la mer et les vents contraires.  Quelquefois, comme les disciples, nous avons envie de crier vers le Seigneur… « Seigneur, nous sommes perdus ! »   … L’Evangile est une invitation à découvrir que Christ est avec nous, sur la barque, dans la tourmente… C’est Lui qui peut nous aider à ne pas perdre le Nord. Comme évoqué dans cet Evangile nous sommes invités à « passer sur l’autre rive » c'est-à-dire à quitter la peur pour vivre la crainte de Dieu.  La crainte n’est pas la peur, mais un respect aimant qui suscite une croissance, un peu comme les enfants envers les parents….

Ce partage s’est terminé par un temps de silence et de réflexion durant lequel chacune a pu noter une conviction ou une parole    retenue … Même si « le monde d’après » tarde à venir, nous croyons que Christ nous accompagne dans ce monde ci et il nous donne la force et l’envie de bâtir ce monde meilleur, nous le croyons ! 

C’est ce chemin de vie que nous avons partagé ensemble et que nous souhaitons de tout cœur ! 

Article publié par St Pierre St Martin en Artois • Publié • 97 visites