Soirée préparation carême

dans la paroisse St Pierre et St Martin en Artois

 

Prépa carême à Hersin Prépa carême à Hersin  

Ce 3 Février, aux salles paroissiales de Hersin, nous avons vécu une soirée de préparation au carême vivante et intéressante. L’axe de notre année demeure autour du trésor à partager.  

Spontanément le carême fait penser aux privations pour vivre solidaires. Mais il est important d’enraciner cette solidarité dans la foi au Christ et dans l’Evangile.

Traditionnellement, le carême renvoie au désert, ce lieu où Jésus fait l’expérience de la faim, mais aussi de ce trésor qui est son lien à Dieu son Père, dans la prière. Dans l’Evangile de St Matthieu, le désert est précédé par le baptême de Jésus (Mt 3, 17). A ce moment, une voix venant du ciel se fait entendre « Tu es mon Fils bien aimé, en toi, j’ai mis tout mon amour ! » Cette parole est comme un trésor pour Jésus. Au désert, Jésus a intériorisé, médité cette parole. Il en a tiré sa mission et son identité. Pour Jésus, le trésor, c’est le cœur aimant de Dieu son Père. C’est un exemple pour nous.

Le chemin du carême est comme une plongée dans ce cœur aimant de Dieu, pour vivre comme Lui, la bienveillance et la miséricorde.  Chaque dimanche de carême, nous remet devant ce cœur aimant de Dieu avec le fils prodigue (4° dimanche du carême) avec la femme adultère (5° dimanche)

Dans ce trésor du cœur de Dieu, Jésus a puisé beaucoup de bienveillance, beaucoup d’amour pour ses proches.

Durant ce carême, nous sommes invités, comme Jésus à aller puiser dans le cœur de Dieu la force d’aimer.

Cette intuition évangélique a été prolongée par une réflexion de Christoph Théobald (Urgences pastorales).

Dans le prolongement, un effort de carême est proposé : mettre en œuvre la consultation du synode, à l’invitation du Pape François, relayée par notre évêque. Le carême est une période de prière. C’est l’occasion « d’écouter ce que l’Esprit dit aux Eglises » comme l’évoque notre Pape François (Ap 2,7) et donc de vivre cette consultation du synode dans cet esprit.  Au moment du carême, nous en reparlerons plus largement.

De nombreuses idées de chants, de moyens pédagogiques ont été partagés et seront mis en œuvre durant ce carême.

C’est en nous souhaitant bon carême et bon chemin de foi que nous nous sommes quittés. 

 

Article publié par St Pierre St Martin en Artois • Publié • 179 visites