Messe des familles à Bouvigny

dans la paroisse St Pierre et St Martin en Artois

 

Bouvigny 13/12/2020 Bouvigny 13/12/2020  

 

Cette année est bien particulière. Le confinement nous a obligés à suspendre la catéchèse. Les visites en maison de retraite et autres activités sont empêchées. La montée sur Noël est beaucoup moins intense que d’habitude.

Cependant, de nombreuses familles se sont retrouvées, parents, jeunes, enfants, grands-parents pour une messe des familles remplie de paix et de lumière, dans le respect des gestes barrières.

L’axe était autour des cadeaux.  Le cadeau n’est pas seulement un objet qu’on achète dans un magasin.  Le cadeau, ce peut être aussi un geste d’amitié, une visite, un service rendu…. « Les cadeaux les plus précieux portent en eux la joie d’aimer », comme nous l’avons chanté !  Ce sont des cadeaux d’humanité…. La nuit de Noël, Dieu nous offre un cadeau d’humanité   en nous envoyant Jésus Christ !

Dans l’homélie, nous avons lu un texte fort: « les personnes sont des cadeaux ! »

Durant la célébration, la crèche a été reconstituée par les enfants. Chacun a apporté en procession un berger, un mage, un mouton …   sur le chant « Regarde, Dieu se fait tout petit ! »

A l’occasion de cette célébration, les Evangiles ont été remis aux jeunes du caté. Cet Evangile qui passe de main en main a une charge symbolique très forte : le meilleur de notre foi et de notre vie est comme offert, comme transmis et passe de génération en génération…

Même si la période de confinement est globalement triste, cette célébration a été un havre de lumière et de paix dans la montée vers Noël.  En fin de célébration, les jeunes ont été invités à réaliser une crèche pour l’offrir à une personne esseulée de leur entourage… Une manière de propager cette dynamique de lumière jusque dans nos maisons et nos quartiers…  et d’inviter à accueillir  la joie de Noël.

Bouvigny 13/12/2020 Bouvigny 13/12/2020  

 

 

 

Les personnes sont des cadeaux

 

Les personnes sont des cadeaux.

Certains sont magnifiquement enveloppés.

Ils sont très attrayants, dès le premier abord.

D’autres sont enveloppés de papier très ordinaire.

D’autres ont été malmenés par la poste.

Certains sont des cadeaux dont l’emballage est bien fait.

Mais l’emballage n’est pas le cadeau.

C’est si facile de faire erreur et nous rions quand les enfants prennent l’un pour l’autre.
Parfois le cadeau est très facile à ouvrir.

Parfois, il est difficile, il faut se faire aider. Peut-être parce que les autres ont peur ?

Parce que ça fait mal ? Ils ont peut-être été déjà ouverts et rejetés...
Je suis une personne et donc moi, je suis un cadeau.

Un cadeau pour moi-même d’abord. Ai-je déjà regardé à l’intérieur de l’emballage ? Ai-je peur de le faire ?

Peut-être n’ai-je jamais accepté le cadeau que je suis.

Pourrait-il se faire qu’il y ait à l’intérieur quelque chose de différent de ce que je m’imagine ?
Je n’ai peut-être jamais vu le cadeau que je suis.

Je suis aussi un cadeau pour les autres. Je suis une personne unique pour les autres.

Les autres doivent-ils se contenter de l’emballage, sans jamais pouvoir apprécier le cadeau ?
Toutes les rencontres sont des échanges de cadeaux.

Une personne est un cadeau, pas seulement pour moi. Mais aussi pour les autres à travers moi.

Oui, les gens sont des cadeaux reçus... ou donnés...

Georges B. Nintemann

 

Article publié par St Pierre St Martin en Artois • Publié • 257 visites