Des formations pour les ALP

Les ALP sont appelés à développer des compétences théologiques et pastorales.

En lien avec le responsable du SDAP et du référent pastoral, ils doivent donc construire un plan de formation et suivre différentes formations qui leurs permettront d’exercer pleinement leur mission.

 

 

 

  • Chaque ALP doit donc bénéficier au minimum d’une formation de base : l’Année Diocésaine de Formation (ADF). Cette formation fait partie du temps de travail. 

 

  • Chaque ALP peut compléter sa formation de base, selon ses besoins et les besoins du service auquel il appartient. Ce peut être le CIPAC ou d’autres formations proposées dans le diocèse ou à l’extérieur.

 

  • Suivant les attentes exprimées par les ALP, le SDAP (en lien avec le Service Diocésain de la Formation Permanente) peut mettre en place des formations plus directement adaptés.

 

  • Chaque ALP bénéficie de la formation offerte dans le cadre du service auquel il appartient. Il s’agit de formation plus technique lui permettant d’acquérir des méthodes pour réaliser son travail.

 

  • Le coût de ces formations, ainsi que le salaire éventuel de l’ALP pendant le temps passé, sont couverts moyennant une concertation préalable entre le SDAP, l’ALP et le service auquel il appartient. 

 

  • Les journées Enjeux et Questions proposées trois fois par an par le SDFP, s’adressent plus particulièrement aux ALP. La participation à ces journées fait partie du temps de travail à condition de ne pas les multiplier dans l'année. 

 

  • Pour certains ALP, il faut envisager une formation plus longue et approfondie (I.P.E.R., I.S.P.C., Facultés…). Cela doit être négocié entre le Service diocésain des Animateurs en Pastorale, l’ALP, le service auquel il appartient, le Service diocésain de la Formation Permanente. 

 

  • Le diocèse encourage les initiatives de formation ponctuelles locales dont peuvent bénéficier les ALP et les bénévoles qui travaillent avec eux ou ailleurs… Il peut s’agir aussi de rencontres pour partager des expériences (reçues en formation ou vécues sur le tas) pouvant bénéficier à tous. Cependant, cela doit se faire en lien avec le SDAP.

 

  • L’ALP en fin de contrat, qui s’apprête à quitter son statut (emploi), bénéficie dans sa dernière année, d’une formation de reconversion professionnelle (Bilan de compétences par exemple), dont la durée et les modalités sont à préciser au cas par cas avec le responsable du SDAP

 

Si vous êtes intéressé par l'une de ces formations, prenez contact

Article publié par Damien GODIN • Publié • 1706 visites

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF