le Jeudi 23 oct 2008


Doyenné de Béthune-Bruay

 

Merci Béatrice

 

Avec nous, c’est plus de 1000 jeunes qui remercient Mme Béatrice Souillart pour son dévouement pendant 18 ans au service de l’Eglise. La mission qu’elle a reçue de l’Evêque en qualité d’animatrice en pastorale pour l’aumônerie de l’enseignement public du Béthunois lui a apporté beaucoup et lui laisse une jeunesse, une vitalité et de nombreux souvenirs et anecdotes. Si on prend le temps de l’écouter, on découvre qu’elle se souvient des noms, des visages, des situations, les plus cabossées et des autres aussi bien sûr. Elle garde des relations avec ces jeunes qui ont grandi et même avec des parents... Une belle mission à la suite du Christ, qu’elle a su faire progresser dans l’extension de l’aumônerie, trois ans au collège Malraux avec notamment des garçons. Elle a su tisser des liens avec les différentes paroisses pour des rassemblements au doyenné « Bouge Ta Planète », ou diocésain : « La Marche d’Amettes », « Taizé » les dynamisant. Elle a aussi emmené les jeunes faire un séjour à la neige : au Vic dans les Vosges, en camp en Ardèche, en camp à Lourdes, aux Journées Mondiales de la Jeunesse... Créant des liens et une entraide avec les 3 collèges du Béthunois, pour les 6èmes et 5èmes, pour les retraites des professions de foi.

Sa crédibilité et sa façon d’être, sa cohérence entre ce qu’elle disait et ce qu’elle faisait permettaient un climat de confiance entre les jeunes et les parents ; ces derniers avaient trouvé une partenaire dans l’éducation de leur jeune.

Ils deviennent capables comme dit Béatrice de demander sur plusieurs jours de prier aux offices trois ou quatre fois par jour.

 

Ce que permet l’aumônerie :

Les jeunes ont la possibilité d’avoir des moments d’écoute sans être jugés, de partage des besoins, des difficultés, des attentes ; ils peuvent rire, prendre ensemble des repas, devenir animateurs, être mis en relation avec le Christ à travers ce qu’ils vivent. A l’aumônerie, ils découvrent des adultes qui prennent du temps pour eux, qui les aiment d’un amour pastoral en lien avec leur famille. Ils ont la liberté de venir dans un respect mutuel, ils peuvent ainsi découvrir dans les discussions que bien souvent ils ont en eux les réponses à leur question. Les adultes les y aident par un regard plus lucide sur leur vie, sur la société ; les jeunes font l’expérience d’une certaine autorité qui les rend auteurs de leur vie.

Je rencontre souvent des adultes pour une demande de baptême ou autre et lors du partage, ceux-ci se souviennent souvent des bons moments passés, soit à l’aumônerie, soit en camps. Au premier abord, ils voient l’Eglise avec de mauvais souvenirs parfois et lorsque dans la discussion, ils se remémorent des moments partagés entre jeunes et adultes, ils relisent cette présence d’un Dieu amour à travers les moments forts qu’ils ont vécus. Ce retour sur le passé leur permet de redécouvrir un visage renouvelé de l’Eglise, dont ils font partie et parfois de s’y engager à nouveau.

 

Au nom de l’Eglise diocésaine, le doyenné du Béthunois remercie chaleureusement Béatrice pour ce temps donné, sans compter : combien d’heures de bénévolat ! Comme des parents, lorsque l’on aime, on ne compte pas ! Cet amour qui vient du Christ ne peut pas finir, même si l’on a plus de lettre de mission. La mission du baptisé reste inscrite au fond du cœur : ces jeunes et ces parents, elle les rencontrera encore au hasard de la vie…

Pour l’équipe de suivi des animateurs en pastorale : Bernadette Lieven

 

Renseignements de l’aumônerie de Béthune-Bruay :

Animatrices : Marie Pascale Briard, Catherine Duc, Jacqueline Sabre. Prêtre accompagnateur : l’abbé Fabian Lenglet. Derrière le lycée Blaringhem ; 307, rue du 11 Novembre. Tél 03.21.68.13.10

 



Fermer