"La foi est Espérance" 05/2009

Monseigneur Jaeger et les animateurs autour de l'encyclique "SPE SALVI"

Journée de recollection pour les animateurs laïcs en Pastorale

 

ALP Condette 2009 007 ALP Condette 2009 007   Animée par Mgr Jean-Paul Jaeger

 

       Cette journée de recollection ayant pour thème :

 

« La foi est espérance »

 

       a rassemblé autour de notre Evêque 38 animateurs

       et animatrices en Pastorale.

 

 

Après le témoignage très émouvant d’Hélène, le Père Evêque est intervenu à partir de l’encyclique du pape Benoît XVI «SPE SALVI», qui se traduit par «Sauvés dans l’Espérance».
« En quoi notre foi est-elle espérance ? Pourquoi faut-il espérer ? On ne peut pas être croyant sans espérer ».
Le père Evêque développe un peu plus le paragraphe 16 de l’encyclique : « Ce n’est pas la science qui sauve l’homme, c’est l’amour ».

 

Et pour cela 4 lieux d’apprentissage :

 

La prière ⇒ comme : la lecture de l’évangile, un dialogue d’amour avec le Seigneur…

 

L’agir ⇒ notre façon de dire que notre monde est ouvert au delà même des lois…

 

La souffrance ⇒ aujourd’hui de plus en plus insupportable, il ne faut pas la souhaiter, il faut lutter contre. Le Christ a souffert avec un amour infini.

 

Le jugement de Dieu ⇒ justice qui existe, qui n’est pas de l’ordre de la vengeance, c’est une attitude de l’être humain qui a piétiner l’amour…

 

« La foi n’est pas une doctrine : Notre espérance ne nous informe pas, elle nous transforme de l’intérieur. Jésus Christ a apporté l’Espérance à un monde sans espérance ».

 

Des mots forts, des phrases percutantes qui retentiront encore longtemps dans nos cœurs et dans nos têtes.

 

S’en est suivie une réflexion en « carrefours » avec la question :
«La foi chrétienne est-elle aussi pour nous aujourd’hui une espérance qui transforme et soutient notre vie ? »


Puis en dialogue avec le Père Evêque, les animateurs(trices) ont pu  dire et partager comment ces phrases faisaient écho dans leur vie de tous les jours.

 

Une Célébration Eucharistique clôturait cette journée.
 

Article publié par Evelyne Gabruch • Publié • 1998 visites