Tous appelés à devenir frères...

Témoignage de Jean Christophe pour les collégiens de Saint Martin en ce samedi de catéchèse

Samedi 5 novembre rencontre des collégiens à Arques Saint Martin

 

100_6250 100_6250  

 

Dans chaque module est proposé de recevoir un témoin, le titre était ‘’Tous appelé à devenir frères’’

 

L’idée est venue d’inviter Jean Christophe ; Danièle, présidente de l’Association Saint Vincent de Paul à Arques et Isabelle, bénévole à l’association et qu’il considère comme sa petite sœur, l’ont accompagné. Très timide, Jean Christophe n’aime pas beaucoup parlé de lui et de son parcours difficile, il a cependant trouvé les mots justes et les jeunes étaient vraiment à l’écoute. Jean Christophe a 55 ans, 6 frères et 5 sœurs, il a 2 enfants adultes aujourd’hui, qu’il n’a pas vu depuis 10 ans.

 

Après un divorce, il a rencontré de gros problèmes d’argent, a perdu son travail et… a vécu dehors sur le bord du canal, jour et nuit, été comme hiver, dormant sur un carton parmi les rats et les souris, pendant 7ans. Après des séjours à l’hôpital il ose aller à l’association et rencontre Danièle, cela fait maintenant 4 ans. Danièle l’incite à relever la tête et à oser regarder les autres. Danièle explique qu’il fallait lui redonner envie ! ‘’Allez, lève-toi et marche !’’ Aujourd’hui, Jean Christophe vit dans une petite maison depuis 1 an, après avoir été remis sur les rails par l’association qui l’a logé dans un studio pendant 1 an, afin de lui permettre de revivre comme tout humain, avec un toit au-dessus de la tête.

 

Danièle parle du rôle de l’Association ST. Vincent de Paul : ‘’Notre rôle n’est pas de l’enfoncer, de le plaindre, mais de l’aider à se relever, le houspiller si nécessaire. Saint Vincent de Paul c’est l’Eglise tout entière ! Quand on se dit chrétien cela veut dire que l’on fait partie d’une famille et on ne peut fermer les yeux ou détourner le regard quand quelqu’un va mal ! Moi, je peux t’aider, si tu n’oses pas je t’accompagne.’’

Quelques timides questions : ‘’ Votre famille ne s’est pas occupée de vous ?’’ ‘’Vous savez les enfants quand on est sale, on ne vaut plus rien, on est devenu inutile, INVISIBLE, on n’ose pas se rapprocher de sa famille ni de personne’’

‘’Et maintenant, vous êtes heureux ?’’’Oui, j’ai un regard différent sur les autres, je rends des services aux personnes âgées voisines sans qu’elles me le demandent et je travaille à l’association, j’ai un travail ! Maintenant tout le monde me respecte et moi je les respecte’’.

 

Isabelle n’a pas osé aborder son parcours chaotique mais aujourd’hui, elle a une famille et accueille les autres en grandes difficultés, elles trouvent les mots justes… ‘’Vous savez, les jeunes, il faut toujours garder espoir, tôt ou tard une lueur peut arriver, Jean Christophe priait et c’est cela qui l’a aidé à tenir.’’ dit Danièle.

Danièle précise : ‘’Sans les personnes aidées, devenues aidantes, l’association ne pourrait pas vivre, chacun est important dans une communauté chrétienne !

Communauté=famille, charité= donner avec son cœur !’’

Après leur départ il régnait un silence de plomb… alors on en a reparlé !!! et on a prié en reprenant l’évangile de Marc 3,31-35.

Article publié par Yvette Petitpré - Saint Pierre sur l'Aa • Publié • 343 visites

Fermer