Être moine

cloître cloître  

« Si tu veux être parfait,

 

va, vends ce que tu possèdes

 

et donne-le aux pauvres,

 

et tu auras un trésor dans les cieux ;

 

puis viens, suis-moi ! »

 

Evangile selon Saint Matthieu 19, 21

 

Être moine est une vocation

 

C’est Dieu qui appelle à la vie monastique. On ne se donne pas à soi-même la vocation.

 

Mais alors, comment sait-on que Dieu nous appelle à la vie monastique ?

 

  • C’est avant tout par le désir de notre cœur. Dieu est le seul qui est capable de pénétrer l’intimité de notre cœur et d’y faire naître le désir de le suivre dans une vie d’amitié plus profonde avec lui.
  • Lorsque quelqu’un se sent attiré par la vie monastique, il doit entreprendre une démarche de discernement pour vérifier si ce désir correspond effectivement à un appel de Dieu. Il doit demander à Dieu dans la prière de l’éclairer, consulter quelques personnes expérimentées et qui le connaissent bien. Si le désir perdure, il pourra prendre contact avec le Maître des novices*, qui est le moine responsable de l’accueil et de la formation des futurs moines.

 

st benoit regle2 st benoit regle2  © Abbaye Saint-Paul de Wisques

« Écoute, ô mon fils, les préceptes du maître

et incline l'oreille de ton cœur ;

reçois volontiers les conseils d'un tendre père,

et mets-les en pratique... »

 

« Le Seigneur,

se cherchant un ouvrier dans la multitude du peuple,

adresse à tous cet appel :

Quel est l'homme qui veut la vie,

et désire connaître des jours heureux ? »

 

Règle de notre Bienheureux Père Saint Benoît, Prologue.

 

Le temps de formation

 

Après quelques séjours à l'hôtellerie, le Père maître des novices peut proposer un stage au noviciat*. Le candidat y partage pendant un temps un peu plus long — une à trois semaines — la vie des jeunes frères en formation.

 

C’est au terme de cette première étape, qui s’étale habituellement sur plus d’une année, que le candidat peut être reçu comme postulant au monastère. Il entre alors dans le temps de formation et de discernement au cours duquel il étudie la Règle de saint Benoît et la tradition monastique. C’est surtout une période où se poursuit le discernement entrepris avant l’entrée au monastère. Le signe que le novice a vraiment la vocation, c'est qu’il est heureux au monastère. Après plusieurs semaines passées au noviciat, le postulant reçoit, au cours d'une cérémonie au chapitre, l'habit bénédictin.

 

Sainte Regle Sainte Regle  © Abbaye Saint-Paul de Wisques

 

« Est moine celui

qui dirige son regard vers Dieu seul,

qui s’élance en désir vers Dieu seul,

qui est attaché à Dieu seul,

qui prend le parti de servir Dieu seul

et qui, en possession de la paix avec Dieu,

devient encore cause de paix pour les autres. »

 

Saint Théodore Studite, abbé IXe s

 

Les étapes de la formation

 

  • Le candidat est d'abord « Postulant » : c’est-à-dire celui qui demande. Cela dure de un à deux ans, pendant lesquels il reçoit une initiation de base à la vie du moine et commence les apprentissages de la vie liturgique et de la vie commune.

 

  • S'il persévère, il est admis comme « Novice » : c’est-à-dire le nouveau, l’apprenti. Cela dure de un an à un an et demi, période de préparation directe aux premiers engagements. La formation porte surtout sur la Règle et la spiritualité de saint Benoît, la liturgie, l’histoire monastique.

 

  • S'il est admis, il devient « Profès Temporaire » : au terme du noviciat, le novice peut être admis par le père Abbé, qui prend conseil du Maître des novices et consulte la communauté des moines par vote, à prononcer un premier engagement : les vœux temporaires sont pour une durée de trois ans et peuvent être renouvelés. Le moine est alors Profès Temporaire. Dans un premier temps, il reste sous la conduite du Maître des novices, puis il est intégré à la communauté.

 

  • S'il est accepté à s'engager définitivement, il devient « Moine » : au terme de ce chemin, le Profès peut être admis par le père Abbé à prononcer un engagement définitif. C’est la profession solennelle. Il est alors pleinement moine, membre à part entière de la communauté, ayant « voix au chapitre ».

 

 

  • Vous souhaitez découvrir de plus près la vie monastique, venez faire un séjour à l'hôtellerie : cliquez ici.

 

  • Vous souhaitez prendre contact avec le Père maître : cliquez ici.

                

 

L'Abbaye de Wisques est située à 7 kms de Saint-Omer : plan d'accès

 

Penser à consulter le site de covoiturage : https://www.blablacar.fr/

 

à titre d'exemple :

  • Lille - Wisques : autour de 5 €
  • Paris - Wisques : entre 12 et 15 €

Article publié par ABBAYE SAINT PAUL DE WISQUES • Publié • 1179 visites