Celui-ci est mon Fils bienaimé. Ecoutez-le

2ème dimanche de carême

Genèse 12, 1-4 ; 1 Timothée 1, 8-10 ; Matthieu 17, 1-9

 

La première lecture nous offre la figure d’Abraham à méditer. Ce sont les quelques premières lignes de la Genèse pour Abraham. Après avoir signalé ses origines, fils de Térah et sa traversée de la Mésopotamie, le voici appelé par Dieu à partir ailleurs, héritier d’une promesse. Abraham fait confiance à cette parole ; saint Paul écrira bien plus tard : "Abraham eut foi et cela lui fut compté comme justice".

 

Abraham n’a encore rien fait, sinon suivi un appel. Il se met en route. Son histoire est celle d’une relation entre lui et Dieu. Sans entrer dans tous les détails de son existence, nous pouvons souhaiter vivre cette même expérience relationnelle entre Dieu et nous. Bien sûr on peut se contenter d’une relation aux quatre saisons de la vie (baptême, communion, mariage, décès), mais on peut faire plus tout au long de notre vie ! Dans l’histoire d’Abraham, l’écrivain écrit, à propos des lieux où il arrive au cours de son itinéraire : là Abraham bâtit un autel pour prier le Dieu qui l’avait appelé. Ne pourrions-nous pas, là où nous sommes, allumer une bougie, ouvrir un livre ou poser tout autre geste qui signifie cette relation que nous voulons continuer avec notre Dieu ?

 

C’est une toute autre expérience que vivrons Pierre, Jacques et Jean appelée la transfiguration. A eux est révélé qui est Jésus, leur ami : c’est lui qui dialogue avec la Loi et les prophètes, avec Moïse et Elie ; c’est lui dont le visage reflète dieu (la blancheur signe de Dieu). C’est Lui qu’ils vont suivre jusqu’à la mort. L’extrait de la lettre à Timothée rappelle le rôle du Crist par qui nous est communiquée la grâce de Dieu. Ailleurs Paul parle de réconciliation avec Dieu par le Christ.

 

Ce deuxième dimanche de carême est une occasion pour relancer et poursuivre notre relation avec Dieu, lui qui, le premier nous a aimés. De même qu’Abraham a parcouru un chemin comme un pèlerinage, de même notre vie peut être reçue comme un pèlerinage, un pèlerinage accompagné par le Dieu de Jésus-Christ. E.H.

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF