Chemin de croix 2015, de Syrie

Envoyé par Mgr Samir Nassar, Archevêque maronite de Damas

Chemin de Croix médité par des familles syriennes réfugiées et sinistrées

27/03/2015

Gethsemani Gethsemani  Envoyé par Mgr Samir Nassar, Archevêque maronite de Damas – SYRIE

 

PREMIÈRE STATION : JÉSUS CONDAMNE A MORT :
« Pilate livra Jésus pour qu’il soit crucifié » Mt 15, 12-13.
Un innocent condamné à mort. Quelle justice !
Seigneur, nos familles se sentent, dans leurs souffrances, bien proches de toi, victimes innocentes à ton image. Forcées par la violence et la persécution de quitter : maisons, écoles, paroisses, villages, voisins, amis, cimetières ; pour vivre dans des camps de réfugiés dans la misère et l’indifférence.
Pilate est toujours là à nourrir l’injustice.
Seigneur, éclaire l’esprit de ces  » juges » et fais de nous des messagers de Justice… Amen.

 

DEUXIÈME STATION : JÉSUS EST CHARGE DE LA CROIX :
« Puis ils l’emmenèrent pour le crucifier. » Mc 15,20
Jésus est livré aux soldats, celui dont il est dit : » rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui » Jn 1,3 baisse la tête et marche, humilié, portant la croix, sans défense.
Seigneur Jésus, la force du mal continue à sévir et détruire. Tu t’es identifié, Seigneur, aux plus faibles : regarde nos familles fragilisées, humiliées et déchirées par la violence.. Elles sont victimes de l’injustice comme toi…
Donne leur la force de pouvoir porter la croix et garder la foi et l’espérance en toi… Amen.

 

TROISIÈME STATION : JÉSUS TOMBE POUR LA 1ère FOIS :
« Il a été transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes. »
Isaïe 53,5. Celui qui a porté la paix au monde, blessé par nos péchés, tombe sous le fardeau de nos fautes..
Nous sommes, Seigneur, écrasés par le poids de la croix et les grandes désolations qui nous entourent. Nombreux sont nos égoïsmes et nos faiblesses qui nous tirent vers le bas…
Relève-nous, Seigneur, de nos chutes, ramène notre esprit à ta vérité. Amen.

 

4éme STATION : JÉSUS RENCONTRE SA MÈRE :
« Toi-même, un glaive te transpercera l’âme.» Isaïe 53,5
Blessé et souffrant, portant la croix de l’humanité, Jésus rencontre sa mère, et sur son visage, toute l’humanité. De cette souffrance mutuelle entre fils et mère, naît une humanité nouvelle.
O Marie Mère de Dieu, vous qui avez pu voir votre fils même souffrant, aidez nos mamans qui sont privées de voir leurs enfants, qui souffrent et meurent tout seuls, loin d’elles.
Dans notre vie quotidienne, enfants et parents peuvent se faire souffrir mutuellement. Aide-nous, Seigneur, à transformer nos familles et nos patries en espace d’amour et de sérénité à l’image de la Sainte Famille. Amen

 

5éme STATION : SIMON DE CYRÈNE AIDE JÉSUS A PORTER SA CROIX :
« Ils le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus. » Luc 23, 26
Cette rencontre silencieuse entre Jésus et Simon de Cyrène est une leçon de vie… Deux regards se sont croisés, un discours qui en dit beaucoup…
La souffrance accueillie dans la foi trace un chemin de salut.
Seigneur, nos familles sont laissées seules à leur malheur. Elles attendent une main, un cœur, un « Simon de Cyrène  » que tu mets sur leur traversée du désert. Amen.

 

6éme STATION : VÉRONIQUE ESSUIE LE VISAGE DE JÉSUS :
« C’est ta face, Seigneur, que je cherche, ne me cache pas ta face. »
Ps 27,8-9
Véronique effectue un geste symbolique très fort. Elle vient essuyer la douleur de ton visage. Un geste de foi qui exprime son amour pour toi.
Ce visage reste imprimé dans la tradition chrétienne. Qui va essuyer les visages blessés de nos frères, de nos mamans qui pleurent leurs enfants et leur détresse ?
Donne-nous, Seigneur, à voir ta face dans celui des pauvres persécutés
et des victimes innocentes des violences et des injustices. Amen.

 

7éme STATION : JÉSUS TOMBE POUR LA DEUXIÈME FOIS :
« Ne sois pas loin : l’angoisse est proche, je n’ai personne pour m’aider » Ps 22, 8-12
Cette deuxième chute sous la croix est signe de solitude dans la souffrance. L’injustice et la violence enfoncent le petit peuple dans le gouffre. Votre solitude, Seigneur, rejoint l’isolement des plus pauvres, victimes de l’égoïsme mondial.
Viens, Esprit Saint, consoler, fortifier et semer l’espérance aux cœurs de ces opprimés, afin qu’unis au Christ, ils soient des témoins de son amour universel. Amen

 

8éme STATION : JÉSUS RENCONTRE LES FEMMES DE JÉRUSALEM QUI PLEURENT SUR LUI :
« Femmes de Jérusalem ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants. » Luc 23, 27-28
Ces femmes ne voient dans la croix qu’un signe de malédiction ;
Alors que le Seigneur la vit comme moyen de rédemption, essuyant les péchés, consolant les opprimés. Il a ouvert les yeux des femmes à la vérité pascale.
Seigneur, nos mamans blessées et laissées à leur souffrance ont besoin de ta consolation et réconfort.
O Christ souffrant, sois leur paix et le baume de leurs blessures. .Amen.

 

9éme STATION : JÉSUS TOMBE POUR LA TROISIÈME FOIS
« Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort est ressuscité pour eux » Cor 5, 14-15
Pour la troisième fois Jésus tombe sous la croix et malgré l’épuisement de ses forces, il cherche à se relever.
Seigneur, ce petit peuple épuisé et affaibli rassemble ses forces pour se relever en vain. Nos divisions sont profondes. Celles de l’Eglise aussi.
L’unité des chrétiens s’éloigne de la filiation divine.
Seigneur, aide nous à nous relever et à avancer sur le chemin du pardon et de l’unité qui jaillit de tes souffrances salvatrices. Amen

 

10éme STATION : JÉSUS EST DÉPOUILLE DE SES VÊTEMENTS :
« Ils partagèrent entre eux mes habits et tirèrent au sort mon vêtement » Ps 22, 19
Tu as porté, Seigneur, notre humanité et les nombreuses victimes des violences aveugles sont démunies et ne peuvent que rejoindre ta souffrance libératrice et ton amour infini.
Accorde, Seigneur, à nos pauvres réfugiés, dépouillés par diverses difficultés de vaincre la peur et de rester attachés à cette terre sainte qui se vide de ses chrétiens, derniers témoins de ta parole…
Apprends-nous, Seigneur, à nous détacher des biens matériels pour vivre dans tes sillages la pauvreté évangélique. Amen

 

11éme STATION : JÉSUS CLOUE SUR LA CROIX :
« Pilate avait rédigé un écriteau qu’il fit placer sur la croix avec cette insigne : Jésus le Nazaréen roi des Juifs » Jn 19, 16.
Seigneur Jésus, tu as été crucifié pour nos péchés. Chaque coup de marteau résonne dans nos cœurs. Nos enfants sont martyrisés, sacrifiés avec sauvagerie dans des violences sans but. Ces jeunes opprimés sont bien proches de ton calvaire.
Seigneur, que tes souffrances libératrices libèrent ces jeunes et ces familles de leur esclavage pour découvrir ta face divine. Amen.

 

12éme STATION : JESUS MEURT SUR LA CROIX :
« Père entre tes mains je remets mon esprit » Lc 23,46
Ce cri d’abandon brise le mur du silence et ouvre la voie de liberté.
Tout le sens de la croix prend sa valeur dans cette souffrance salvatrice.
Ces victimes innocentes ne sont pas mortes pour rien.
Par ta mort, Seigneur, tu as ouvert la porte du royaume, de la vie éternelle.
La mort ne nous vaincra pas. La mort nous introduit dans la Résurrection.
Ouvre, Seigneur, les cœurs de ceux qui mettent en danger la vie des autres,
Fais-leur découvrir la valeur de la vie humaine, reflet de ta divinité. Amen.

 

13éme STATION : JÉSUS CONFIE SA MÈRE :
« Puis il dit au disciple : voici ta mère » Jn 19, 26
Seigneur Jésus, celui qui t’aime reste à côté de toi. Marie est le modèle de cet amour, modèle de notre foi. O Marie, notre Mère, nous déposons entre tes mains nos martyrs, nos réfugiés, les torturés de l’injustice, de la haine et de l’exclusion.
Nous te confions, ô chère Mère, nos enfants sans écoles, nos malades sans soins, nos réfugiés sans toit.
Fais Seigneur que le sang des victimes innocentes soit la semence d’une nouvelle société fraternelle, pacifique et plus juste. Amen

 

14éme STATION : JÉSUS MIS AU TOMBEAU :
« Ils prirent le corps de Jésus et ils l’enveloppèrent d’un linceul » Jn 19, 39
Heureux soit Nicodème qui reçoit le corps de Jésus, le soigne et le dépose au tombeau.
Jésus se laisse crucifier dans le même abandon, entièrement remis entre les mains des hommes et parfaitement uni à eux.
En effet, par le baptême de sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, et la vie nouvelle jaillit du tombeau…
De nos ténébreux tombeaux, fais jaillir, Seigneur, la lumière de la Résurrection. Donne-nous, Seigneur, la grâce de choisir ton chemin de croix libérateur et de garder forte la foi et l’espérance.
Fais de nous, Seigneur, des enfants de lumière qui ne craignent plus les ténèbres…
Fais, Seigneur, que notre chemin de croix aboutisse vers le pardon, la réconciliation et la paix à la lumière du Ressuscité. Amen.

 

Commission épiscopale pour la famille en Syrie.

Fermer