Le MCR St Frieux à la rencontre de l'Arche

suite de nos déplacements auprès des associations qui se consacrent aux personnes en difficulté

TJ 471_page8_H Piau TJ 471_page8_H Piau  

Lundi 8 juin 2015, 22 personnes membres et amis MCR Saint-Frieux d’Hardelot et Condette sont allées à la rencontre des personnes accueillies et des assistants de la communauté de L’ARCHE « les Trois Fontaines » à Ambleteuse. Cette visite s’inscrivait dans la suite de nos déplacements auprès des associations qui se consacrent aux personnes en difficulté : le « Chênelet » en 2011, le « Relais » en 2012 et Calais auprès des migrants en 2014.

 

La première communauté de L’ARCHE est fondée en 1964 à Trosly dans l’Oise par Jean VANNIER alors promis à une brillante carrière militaire mais qui fait le choix de mettre sa vie au service des plus faibles, profondément ému par la détresse de personnes en situation de handicap mental. L’ARCHE est aujourd’hui présente dans 45 pays sur les 5 continents et compte plus de 135 communautés. La communauté d’Ambleteuse est d’ailleurs en soutien à la communauté Mymensingh à Asha Nir au Bangladesh, pays où les personnes handicapées se voient refuser toute reconnaissance juridique…

 

L’association L’ARCHE « Les Trois Fontaines » dirigée par Nicolas DE MAHUET qui a eu la gentillesse de nous consacrer une bonne partie de son temps pour nous faire visiter son établissement comporte sept foyers implantés dans des maisons du village, l’ESAT (Etablissement de Services et d’Aides par le Travail)où 51 personnes sont accueillies sur des activités de sous-traitance et de jardin et la SO (Section Occupationnelle) qui comprend un ensemble d’activités de soutien et d’éveil pour 23 personnes.

 

Aux TROIS FONTAINES les assistants et les personnes accueillies ne se sont pas choisies mais vivent ensemble nous explique Nicolas DE MAHUET. Les 3 principes fondateurs de l’ARCHE, la générosité, la mutualité et la compétence débouchent sur 3 dimensions - spirituelle-communautaire et médico-sociale -qui fondent le socle fondamental « des Trois Fontaines ».Le Père David WILSON, aumônier des « Trois Fontaines », a complété la présentation en nous parlant de JESUS par le commentaire de plusieurs passages des Evangiles où le Seigneur nous invite sans cesse à porter attention aux plus faibles et aux humbles.

 

Les assistants ont des statuts divers. Ils sont salariés, volontaires, bénévoles ou amis. Ils nous ont fait vivre leur quotidien .Nous avons pris le repas du midi avec eux et des personnes accueillies en nous répartissant dans les différents foyers .Ce moment très fort a été l’occasion d’échanger et de constater combien la vie communautaire est riche et valorisante pour ces personnes en situation de handicap. Merci à Marine, Christine et Antoine les assistants du Cénacle, un des 7 foyers de vie, qui nous ont fait vivre leur enthousiasme avec Marie-Josée, Amanda, Brigitte, Virginie , Michel et Lucile autour d’un très bon repas préparé sur place.

 

L’après-midi a été consacré à la visite des ateliers .Encadrée par un assistant, une équipe de 6 personnes confectionne en sous-traitance des puddings pour des hyper-marchés, un peu plus loin un autre groupe pose des étiquettes sur des crayons à maquillage et conditionne les emballages. Sur un autre site dans le village d’Ambleteuse des équipes de jardiniers cultivent des légumes, des plantes et des fleurs qu’ils vendent sur place. Toutes ces prestations sont réalisées avec un grand professionnalisme et démontrent s’il en était encore besoin que les personnes en situation de handicap ont toute leur place dans l’organisation de notre société.

 

Notre visite s’est terminée par une rencontre avec les personnes accueillies en foyer occupationnel où les assistants animent des petits groupes qui répètent une pièce de théâtre ou s’adonnent aux arts plastiques.

 

Pour conclure la journée, le père Henri-Philippe DELCOURT a célébré la messe dans la chapelle des « Trois Fontaines » ornée d’un très joli vitrail mettant en scène Saint Vincent de Paul qui, il y a plusieurs siècles, avait consacré sa vie à l’aide aux personnes en détresse.

 

Hervé Piau

 

Article publié par Apostolat des Laïcs • Publié • 636 visites