Dimanche 28 mai : entre ascension et pentecôte

Actes 1, 15-26; 1 Jean 4, 11-16; Jean 17, 11-19

 

La liturgie de ce dimanche invite à relire dans l'évangile de Jean quelques lignes du discours du jeudi-saint, où sont rassemblées des paroles de Jésus concernant son départ, la mission des disciples dans le monde. C'est l'ensemble du ch 17 qu'il faudrait relire. Sous forme de prière sont récapitulés les principaux thèmes du discours d'adieu de Jésus (ch 14-17). Après avoir parlé à ses disciples, Jésus s'adresse au Père, en forme de prière d'intercession pour eux: qu'ils aient la Vie que tu m'as donnée; garde-les dans l'unité, dans la vérité. Qu'ils gardent (mettent en œuvre) les paroles que je leur ai données...
Cette prière englobe aussi tous les croyants, les baptisés, afin qu'ils ne fassent qu'un avec le Fils et qu'ils demeurent dans l'Amour du Père. Prière pour que le monde connaisse l'amour du Père pour le monde... connaitre, non pas intellectuellement, mais pouvoir goûte combien le Père du ciel est amour pour les fils de la terre... Beaucoup d'hommes aujourd'hui mettent en doute cette affirmation chrétienne, en avançant nombre d'arguments tirés de l'actualité: guerres, maladies, catastrophes, inégalités, haines racistes et fratricides des XIX° et XX°siècles etc...
Certes, le monde n'est pas parfait, mais si chacun des humains, ceux d'en-bas comme ceux d'en-haut, les blanchisseurs d'argent comme les extracteurs d'or noir balayaient devant leur porter et montraient l'exemple, peut-être alors verrait-on davantage d'anti-virus en Afrique noire, moins d'inégalités sociales et de pauvres gens emprisonnés pour avoir grappillé un peu de nourriture alors que d'autres s'empiffrent. Peut-être verrait-on moins de cohortes d'immigrés franchir les frontières, parce qu'ils auraient bénéficié de la manne de la terre-mère et nourricière...
Ne demandons pas à Dieu de tout faire à notre place, mais prenons le chemin que lui-même a parcouru avec son fils...
Mais où va-t-on disent certains, si l'on donne davantage aux pauvres qu'aux riches, si l'on intègre les exclus, si l'on donne autant au dernier qu'au premier? Où va-t-on!... Mais tout droit, comme Jésus, au paradis!

Fermer