13. Jésus descendu de la croix et remis à sa mère

Déjà le soir était venu. Joseph d’Arimathie, homme influent, membre du Conseil, qui attendait lui aussi le royaume de Dieu. Il était allé demander à Pilate l'autorisation d'ensevelir le corps. Ayant acheté un linceul, il descendit le corps de Jésus de la croix.  

 

Jésus descendu de la croix et remis à sa mère Jésus descendu de la croix et remis à sa mère  

 

 

 

Médiation

 

Nous voici sur l'autre versant de la colline, celui du silence, du froid, de l'hiver. 

Les cris de la foule se sont tus, le corps de Jésus s'est refroidi, la tristesse a figé les visages:

 Marie, Jean, Joseph, les femmes...

Nous sommes comme dans l'œil d'un cyclone, dans son centre. Il vient de passer et a tout dévasté. Il va revenir... mais il soufflera dans l'autre sens!

En cet instant de fausse accalmie, que reste-t-il de trente-trois années de vie? 

Un cadavre mutilé et sanglant... des gibets dressés comme les arbres d'une forêt après un incendie...

Marie, Jean, Joseph, les femmes ont fourni un énorme effort pour accompagner le fils, le frère, l'ami jusqu'à son  dernier souffle. Maintenant, les forces manquent pour l'ensevelir...

 

Prière

Seigneur, souvent tu sembles absent dans nos épreuves, tu parais «faire le mort». On te parle, mais tu ne réponds pas. Devant ton silence, certains perdent pied, d'autres tiennent bon. Fais-nous entendre dans ce silence le bruit du grain de blé qui germe et celui de la sève qui monte. Bientôt, les bourgeons éclateront!

 
Retour - scène suivante

 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 9025 visites