Petite excursion chez saint Jean

2ème dimanche ordinaire

Isaïe 49, 3-6 ; 1 Corinthiens 1, 1-3 ;

Evangile Jean 1, 29-34

 

 

 

Cette semaine encore, la liturgie s'attarde sur le baptême de Jésus, mais en reprenant la présentation qu’en fait l’évangéliste Jean. Il y a des points communs avec les autres évangélistes. Comme Matthieu la semaine dernière, il nous parle de Jean le Baptiste, de l’eau, de la colombe, de la Parole. Petite nuance cependant, mais ce n’est pas la seule : ici c’est Jean-Baptiste qui dit la parole et porte le témoignage sur Jésus "c’est lui le Fils de Dieu".

 

On ne peut reprocher aux évangélistes de faire une certaine mise en scène dans leur œuvre littéraire, de présenter chacun à sa manière la vie de Jésus, insistant davantage sur tel ou tel point, par exemple, l'un sur la joie, l'autre sur la fidélité à la tradition biblique, une troisième sur le nécessaire témoignage à porter sur Jésus.

 

Le texte lu aujourd’hui est le début d’une longue histoire de rencontres successives, à partir de la première annonce faite par Jean le Baptiste : il désigne Jésus à deux disciples, ces derniers vont suivre Jésus et commencer un bien timide dialogue : "où est-ce que tu habites?"... Mais le lendemain, ces deux premiers suiveurs de Jésus en inviteront deux autres, puis encore un autre et encore un autre. En racontant ce chemin d’invitations successives Jean cherche à montrer que l’annonce et l’appel passent nécessairement par des intermédiaires, et aujourd’hui encore, nous sommes les intermédiaires pour que l’appel du Seigneur soit entendu. Bien sûr nous pouvons prier pour… mais il est tout aussi nécessaire d’interpeller directement…

 

 

Fermer