le Vendredi 05 sep 2008


Regarde la vie en face.
Mets-toi en route
Avec celles et ceux qui viennent de loin
À la recherche d’une étoile dans la nuit
Pour donner sens à leur vie.
La vie est plus forte que le mal.
Rien n’est jamais définitivement fichu.
Rien n’est jamais définitivement raté.
Il y a une issue, et de la lumière et de l’amour
Quelque part au-delà de toute une nuit,
Au-delà de toute mort, au-delà de toute grisaille…
Nous ne sommes pas emprisonnés.
Une aurore est à chaque instant disponible.
Tu ne trouveras pas la source du vrai bonheur
Dans ta consommation solitaire.
Sois à l’écoute des appels chaleureux,
Déconcertants et inépuisables de la vie.
Laisse éclater les immenses espaces intérieurs qui demeurent en toi.
Tu es capable de regarder le neuf,
De t’en émerveiller et de le construire.
Accroche-toi à cette rage de vivre, d’aimer et d’espérer
Qui ne te laisse jamais en repos,
Endormi, démoralisé, aplati, recroquevillé.
 
Avance à découvert. Avance au large,
Debout, lucide, en éveil, aux aguets, le regard clair, les mains ouvertes.
Rebelle, dissident, insoumis, libre, rejette, dénonce,
Combat tout ce qui ne respecte pas la vie.
N’aie pas peur. L’avenir n’est pas abandonné à la fatalité.
Crois à ce que l’on fait ensemble

Pour rendre la vie plus humaine, la terre habitable.



Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 5142 visites