le Vendredi 17 oct 2008


Quand donc cet être corruptible aura revêtu l'incorruptibilité
et que cet être mortel aura revêtu l'immortalité,
alors se réalisera la parole de l'Ecriture :
la mort a été engloutie dans la victoire.
 
Mort, où est ta victoire ?
Mort, où est ton aiguillon ?
L'aiguillon de la mort, c'est le péché
et la puissance du péché, c'est la loi.
Rendons grâce à Dieu, qui nous donne la victoire
par notre Seigneur Jésus Christ.
 
Ainsi, mes frères bien-aimés,
soyez fermes, inébranlables,
faites sans cesse des progrès dans l’oeuvre du Seigneur,
sachant que votre peine n'est pas vaine dans le Seigneur.
 

St Paul, 1 Corinthiens 15, 54-58



Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 4461 visites