La Paix soit avec vous

2ème dimanche de Pâques


Actes 4, 32-35 ; 1 Jean 5, 1-6 ; Jean 20, 19-31

 

"La Paix soit avec vous… Heureux ceux qui croient sans avoir vu.
"De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie…
"Mis par écrit, afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que, par votre foi, vous ayez la vie en son nom.

 

Dans ces récits qui concluent l’’Evangile de Jean, avant que l’éditeur final n’y mette son propre complément (le ch. 21), l’évangéliste nous livre bien des sujets de méditation.


Tout d’abord la parole de Paix, en forme de souhait, le don de l’Esprit, enfin la confirmation que la foi n’est pas le résultat de la preuve par neuf : heureux ceux qui croient sans avoir vu… Ceci ne signifie pas qu’il faille être le plus grand des naïfs, mais que la foi est d’un autre ordre : je te fais confiance, Seigneur, non parce que j’ai vérifié ce qu’est la vérité, mais parce que je sais que tu me cherches. Avec cette finale, Jean invite à découvrir qu’un nouveau temps est ouvert dans l’histoire des croyants : non plus le temps de celui qu’on a vu ou touché ou entendu, mais le temps de celui à qui l’on donne sa confiance : « tu sais bien que je t’aime ! »

 

Dans cette même finale Jean nous livre ce qui l’a amené à écrire et retenir certains faits : afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu et afin que par votre foi, vous ayez la vie en son nom. On croirait entendre le début de l’évangile de Marc : Jésus, Messie, Fils de Dieu !

 

Sans doute avons-nous envie de revenir sur la phrase « tout homme à qui vous remettez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus ». La formulation binaire de cette phrase peut donner à croire que les successeurs des premiers apôtres auraient droit de vie et de mort spirituelle sur les gens… N’est-ce pas plutôt une mise en garde, une mise en valeur de la responsabilité des envoyés : envoyés pour donner la vie, pour réconcilier, pour enlever ce qui coupe la relation à Dieu. C’est pour cela qu’ils reçoivent l'Esprit, pour annoncer l’œuvre de salut de Dieu à notre égard, mais malheur à ceux qui n’œuvrent pas afin que le monde croie, et qui préfèrent vivre pour eux-mêmes… en agissant ainsi, ne risque-t-on pas de laisser le monde loin de Dieu ?

 

Christ donne son Esprit afin que tous aient la vie et l’aient en abondance… mais si chacun des disciples aujourd’hui ne met pas tout en œuvre pour favoriser la rencontre avec Jésus, comment ces lointains pourront-ils entendre la Parole d’un Dieu qui veut leur parler en ami ? (Dei Verbun n°1)
 

Fermer