Sur la route d'Emmaüs

Sur le chemin de Pâques

Ils étaient deux... Ils quittaient Jérusalem très tôt le matin,
Pour retourner à leur village d'Emmaüs.
Tout était terminé pour eux:
ces projets fous de bâtir un monde de paix,
cette vie de tout un groupe, dans l'amitié et la fraternité
et surtout cette espérance d'un Dieu amour, d'un Dieu salut.
Tout cela avait été crucifié. Ils étaient las et triste à la fois.

L'homme qui les a rejoints sur la route
s'est mis à leur parler d'une parole à la fois familière et inconnue.
Ils sentaient quelque chose les envahir, un autre regard sur ce qu'ils avaient fait et cru.
Le village fut trop vite atteint, et ils lui ont demandé de rester. La route n'est pas finie.

Il est resté avec eux ce soir-là, et ils ont partagé avec lui la parole, le pain et le vin.
Alors ils le reconnurent. Quelque chose, quelqu'un donnait sens à leur vie.
Une relation nouvelle était alors reconnue qui devenait lumière sur leur route
Fréquenter cet homme-là, partager la vie de ses amis, cela me fait vivre, revivre..


Feuille paroissiale
 

Fermer