Diocèse et solidarités - 2010

Présentation des principaux service de la solidarité

Au cours du premier  trimestre 2010, les conseils du presbyterium et de la solidarité ont eu l’occasion d’écouter avec Mgr Jaeger quelques-unes des réalités de solidarité vécues dans le diocèse.

 

La solidarite mondiale symbolisee Partenaires CCFD  
La solidarite mondiale symbolisee
La solidarite mondiale symbolisee
  Il n’est pas si loin le temps où le mot solidarité faisait peur, faisait voir rouge dans les cercles d’Eglise. Désormais ce mot est intégré dans le vocabulaire ecclésial, après qu’il ait été dépoussiéré de toute connotation d’action collective et revendicative, ou d’action en vue de créer des lois plus sociales. Le champ de la solidarité est plus étendu qu’on ne veut l’entendre. A l’occasion du carême 2010, Benoit XVI appelait à soulager les souffrances occasionnées par la misère sociale. Il invitait aussi le chrétien à s'engager dans la construction de sociétés justes où tous reçoivent le nécessaire pour vivre selon leur dignité humaine et où la justice est vivifiée par l'amour.

 

Le Conseil diocésain de la Solidarité

 

Créés en 1988 par les Évêques de France, les conseils diocésains de la solidarité ont été mis en œuvre pour favoriser la concertation, la réflexion, les débats, la sensibilisation de l'opinion publique, la formation à la solidarité et l'action.
Pour notre Église diocésaine, Mgr Jaeger appelait le Conseil diocésain de la Solidarité à être:
- un observatoire mettant en valeur ce qui se fait (ce qui est repéré, tout au moins), ce qui ne se fait pas, et être un miroir: dire l'Église charité “Église d'Arras”
- une équipe de grande disponibilité
- une équipe qui soutient les doyennés pour un plus à vivre, acceptant que tous les doyennés n'avancent pas au même rythme
- une équipe en relation avec la société civile: être identifié comme interlocuteur d'une Église partenaire
- un groupe porteur de sens chrétien, catholique de la solidarité
Le conseil est aujourd’hui composé d’une dizaine de personnes représentant les différents groupes présents dans le diocèse. Il se retrouve tous les deux mois. Cette année, le groupe relit les actions à partir du Document épiscopat « Dieu est Amour». Il organise une rencontre le 24 avril 2010 à laquelle tous sont conviés.
Le conseil a publié un document présentant quelques unes des nombreuses associations de solidarité d’Eglise, ce dont nous rendons compte ici

 

Le Secours catholique


Secours Catholique Logo Secours Catholique Logo   

Depuis plus d'un an, la Délégation du Secours du Pas de Calais s'est organisée autour des cinq Equipes d'animation territoriales (EAT) afin de faire vivre localement les différentes thématiques de l'association (campagne des kilomètres de soleil, 10 millions d'étoiles, l'accueil familial de vacances/vacances en famille, l'action autour de la prison, l'action autour des migrants...) des priorités qu'elles s'efforcent d'évaluer chaque année.
Organigramme et priorités.

Les cinq équipes d'animation territoriales rassemblent 87 équipes : Artois ; Pays d’Opale (Boulonnais et Calaisis) ; Benoît Joseph Labre (Bruay - Pays de la Lys - Morinie) ; en Sol’mineur (Lens - Hénin - Carvin - Liévin) ; EAT Entr'eux terre et mer (Berck - Montreuil- 7 Vallées/Ternois). Chacun s’est donné trois priorités :

  • EAT d'Artois : l'accompagnement des sortants de prison ; les lois sociales et la formation des bénévoles ; l'action institutionnelle concernant le logement et le transport.
  • EAT Pays d'Opale : les ROMS ; l'accompagnement scolaire ; les accueils de vacances
  • EAT Benoît Joseph LABRE : renforcer l'action auprès des migrants ; communiquer notre action “en” et “ hors” Eglise ; valoriser les personnes par la mise en place de la dynamique Enfance et Famille
  • EAT En sol'mineur : comment devenir acteur de l'accompagnement ; formation des bénévoles à l'accès aux droits
  • EAT Entr'eux terre et mer : rechercher de nouveaux bénévoles ; trouver de nouvelles familles d'accueil ; mener une action institutionnelle pour améliorer la mobilité sur le territoire

Qu'est-ce que cela a changé et apporté sur les territoires?
L'équipe EAT, bénévoles et animateurs salariés, est complémentaire dans le sens où le bénévole référent connaît davantage les réalités du territoire (richesses et freins).L'équipe permet la mutualisation d'idées, d'expériences. Elle permet de repérer et d'interpeller plus facilement les personnes compétentes sur un territoire. Les décisions prises en EAT ont plus de poids car elles sont portées par une équipe.
Contact : Délégation diocésaine, 14 bis rue Noël Tranin BP 286 62005 Arras cedex Tej ; 03.21.15.10.20

 

Société Saint Vincent de Paul


Un Conseil départemental du Pas-de-Calais permet de coordonner les 18 équipes locales, appelées « Conférences». Leur devise: Aimer - Partager - Servir
Leurs axes de travail sont: l'accueil, l'écoute, l'aide, la présence sur le terrain

1. Accueil: soit dans les locaux, mais surtout la visite à domicile et les contacts dans des établissements pour personnes âgées.

2. Écoute: suite logique de l'accueil, elle permet, au travers d'une discussion dans des locaux ou lors d'une visite au domicile, de connaître la personne en difficulté et de l'accompagner dans son parcours.

3. Aide: elle peut être de différentes formes. Morale: visite de courtoise, de discussion, de connaissance des conditions de vie ; matérielle (alimentaire, vestimentaire et en mobilier) ; financière (participation au paiement de factures de la vie courante pour le charbon, le gaz, l’électricité, le loyer, l’eau) ; l’aide internationale sous la forme de jumelages avec des conférences des différents pays concernés.
Contact : Siège départemental, 7, Rue du Stade 62300 Lens Tel/fax 03.21.42.68.98

 

CCFD –Terre solidaire

 

CCFD Terres solidaires logoCCFD  
CCFD Terres solidaires
CCFD Terres solidaires
Le CCFD a deux missions:
Soutien aux projets de développement des partenaires du Sud et de l'Est par la collecte de dons à l'occasion de quêtes, de manifestations.
En France, éducation au développement par l'organisation de soirées débats, de rencontres de partenaires pour l'organisation d'événements tels que « Bouge ta planète» ou I’animation et la quête du cinquième dimanche de Carême.

Pour cette année 2009-2010, le CCFD poursuit pour la troisième année la réflexion et la formation sur “Le sens du développement”. Pour le public adulte, formation sur le Partage des richesses financières au service du développement (le non partage des richesses empêche le développement de tous).
Le public jeune était invité à analyser son rapport à l'argent. Le pays sur lequel on porte l’attention : l'Afrique du Sud.

Le CCFD 62 s'est donné aussi quelques tâches spécifiques:
- Faire connaître la modification des statuts.
- Approfondir les liens avec le partenaire accueilli (Illiassou Dandakoyé - du Niger). Le CCFD fêtera ses 50 ans le 2 avril 2011 et prépare un rassemblement inter mouvements et inter-générations en Pas-de-Calais pour les trois diocèses
Contact : Jean-Pierre Delaunay. CCFD 103, rue d’Amiens. BP 1016 62008 Arras cedex Tel/fax 03.21.21.40.50

 

La Pastorale des Migrants

 

Deux réfugiés devant la camionette de la Belle Etoile délit de solidarité  
Deux réfugiés devant la camionette de la Belle Etoile
Deux réfugiés devant la camionette de la Belle Etoile
La Pastorale des Migrants est un service d'Église qui fait partie de la commission épiscopale pour la mission universelle de l'Église. Le mot « universel» est donc essentiel mais il s'agit de l'ouverture à l'universel, ici, chez nous, dans notre diocèse.

- Nous avons fêté, le dimanche 4 octobre, le 60e anniversaire de la Mission italienne dans le Pas-de-Calais. Les Italiens sont maintenant bien enracinés. Même Français à part entière, ils apportent leurs richesses particulières à l'Église locale.

- À l'occasion de la fête de l'Aïd el Fitr, qui termine le Ramadan, nous avons envoyé une lettre d'amitié à nos amis proches de nous. Cette année, Mgr Jaeger a signé cette lettre.

- De plus en plus, des Africains, étudiants, travailleurs ou réfugiés sont présents dans les villes. Avec des associations créées par eux, nous essayons de les rejoindre.

- C'est bien sûr, les réfugiés à Calais mais aussi tout au long des autoroutes qui attirent notre attention par des visites, des aides ou des manifestations comme « le cercle de silence ».

Le temps fort est la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié qui a eu lieu le dimanche 17 janvier 2010. Le thème étant : « Migrants et réfugiés mineurs ».

Un collectif d'acteurs auprès des migrants se réunit autour de l'abbé Michel Becquart tous les deux mois. Y sont présents des chrétiens actifs dans les paroisses et/ou les organisations confessionnelles ou non auprès de ces populations étrangères.

La pastorale des migrants y partage ses projets à destination des populations d'origine étrangère, ses initiatives en matière de sensibilisation des communautés chrétiennes, les joies et difficultés rencontrées par les populations migrantes présentes sur le diocèse.
Contact : Michel Becquart 11, rue Diderot 62300 Lens Tel 03.21.28.38.31

 

L'Aumônerie Catholique des Prisons


aumonerie des prisons aumonerie des prisons   « Envoyer ensemble en détention pour rencontrer, réfléchir et célébrer»
La mission de l'Aumônerie Catholique des Prisons est de rencontrer et d'accompagner les coupables qui le demandent. Elle assure tout au long de leur parcours pénitentiaire cet accompagnement personnel qui relève de son ministère, ne serait-ce que pour les aider à se libérer des « démons» qui les ont fait basculer dans l'innommable et à prendre en compte l'existence et la souffrance bien réelles de leurs victimes.

L'aumônerie de prison y est présente au nom de cette conviction que, quelle que soit sa culpabilité, rien ne peut enlever à une femme ou à un homme sa dignité d'être humain, fille et fils de Dieu. Penser que Dieu pourrait mépriser et rejeter un seul être serait désespérer de Lui.

Au sein des équipes d'aumônerie de prison, les personnes ont des statuts différents selon les fonctions qu'ils assument, celles-ci sont reconnues par le code pénal. Il peut s'agir de ministres ordonnés ou de laïcs. Il y a ceux qui reçoivent la mission de la rencontre individuelle avec les personnes détenues, ce sont les aumôniers. Il y en a d'autres qui animent des groupes bibliques, des célébrations au sein des établissements pénitentiaires. Dans ce cas, on les appelle les auxiliaires bénévoles.

Pour exercer ces responsabilités, auxiliaires et aumôniers reçoivent des formations variées et adaptées à leur mission.
À l'extérieur, les victimes ont elles-aussi besoin de reconnaissance, de fraternité pour ne pas sombrer dans la révolte et le désespoir. Beaucoup se disent oubliés et insuffisamment informés de leurs droits. L'existence d'associations d'aide et l'offre d'assistance par des professionnels sont mal connues. Les victimes et leurs proches revendiquent légitimement une meilleure information et plus de solidarité. Ils ont besoin de soutien pour ne pas figer leur douleur dans une haine destructrice. C'est là aussi un appel à tous" les chrétiens.

 

  • Centre de détention de Bapaume. Père Bernard Denis 03.21.67.06.57
  • Maison d’arrêt de Béthune Père Raymond Tassart 03.21.79.96.35
  • Maison d’arrêt d’Arras Sr Hélène Dubois 03.21.55.09.03
  • Centre pénitentiaire de Longuenesse Roger Vernier 03.21.93.89.23

Le diaconat.


Par son ordination, le diacre est ministre ordonne. Sa présence signifie qu’il est signe du Christ serviteur, signe de celui qui est venu pour servir et non pour être servi. La mission du diacre en lien avec la Solidarité est variée. Ils sont présents à des mondes très différents : pauvreté, malades, handicapés, associations, quartiers difficiles, mouvements d’Eglise, enseignement, commerce, impôts, transports, agriculture, entreprise, populations exclues et quart-monde.
Par sa présence, le diaconat invite à la diaconie dans l’Eglise et dans le monde des hommes. Il a le souci de mettre les communautés chrétiennes en état de service en les aidant à montrer une Eglise servante et proche de tous les hommes.

EH
 

Fermer