Ordination presbytérale Pierre Poidevin

Ordination presbytérale de Pierre Poidevin  
"Me voici"
"Me voici"
Le 30 mai, Mgr Jaeger ordonnait prêtre au service du diocèse d’Arras Pierre Poidevin.
Agé de 27 ans, né dans une famille de 4 enfants, Pierre Poidevin a suivi le 1er et 2ème cycle au séminaire d’Ars. Il poursuit sa formation au séminaire français à Rome et prépare un mémoire sur la prière dans la famille à partir des écrits du père Caffarel.

 

Fête de la trinité
Dans son homélie Mgr rappelait d’abord le sens de la fête de la sainte Trinité, une expression bien abstraite pour exprimer ce que Dieu veut nous révéler et partager de sa vie. Aussi Mgr préfère rappeler la grande prière de jésus avant sa passion, où il exprime la relation qui unit le Père au fils et à l’Esprit ; qu’importe si le disciple est faible et fragile : l’Esprit le guidera et l’accompagnera : nous sommes installés dans le cœur de Dieu.


Ministres serviteurs de la communauté
Prêtres et évêques sont au service de la communauté. Les différents membres du Peuple de Dieu ne peuvent vivre leur mission indépendamment les uns des autres, de même qu’on ne peut imaginer au sein de la Trinité un isolement du Père par rapport au Fils ou de l’Esprit par rapport au Père ou au Fils. Désormais notre vie es au Christ, elle n’est plus à nous-mêmes. C’est la relation au Christ qqui définit ce que nous sommes.

 

Dans une Eglise et société qui changent
Mgr rappelle à Pierre que les structures d’Eglise créées à une époque, il ne pourra les porter à lui seul, comme il en pourra faire ce que faisaient 10 ou 15 prêtres hier. Il lui importe cependant de rester le ministre de la communion, chargé d’annoncer la Parole et de favoriser la prière. Mission de donner corps et chair à la Parole du Christ. Dans ce ministère presbytéral, il lui revient de reconnaitre une mission accrue auprès et avec des laïcs dont le concile a rappelé le sacerdoce commun qui unit prêtres e laïcs. Mgr, reprenant des paroles de Benoit XVI invite à reconnaitre dans les fidèles laïcs du Christ d’admirables collaborateurs et coresponsables pour le service de la mission d’Eglise. Sans eux, il ne peut y avoir de Corps du Christ

 

Au coeur de lannée sacerdotale
En cette année sacerdotale, il est rappelé la figure de Jean-Marie Vianney et du père Chevrier. Le père Antoine Chevrier a vite compris que le bon Dieu a besoin de prêtres pauvres… La conclusion de l’homélie est en forme de prière : "que ta relation au Christ te nourrisse et t’éclaire, pour que tu puisses nourrir et éclairer le chemin des hommes. Que l’Eucharistie soit la source à laquelle tu puiseras pour vivre en disciple de Jésus".
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 4203 visites

Fermer