Que le plus grand se fasse serviteur

29ème dimanche ordinaire

Isaïe 53, 10-11 ; Hébreux 4,14-16 ; Marc 10, 35-45

 

Nous voici presque au terme du parcours de Jésus en Judée-Galilée. Jésus livre, en quelque sorte, la clé de son agir au milieu des hommes : “le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude”.

 

C’est cette même clé qui doit guider notre propre vie au milieu des hommes. Il devrait en être ainsi de tous les prêtres et tous les responsables des Eglises, de tous les baptisés qui mettent leur pas dans les pas de Jésus… Une lecture attentive de l’évangile de dimanche prochain nous montre l’aveugle de Jéricho qui emboîte le pas à Jésus. Il semble être le seul ! Les autres… rien n’est dit à leur sujet. Marc a remarqué cet homme au bord du chemin qui se met à suivre Jésus sur la route qui mène à Jérusalem.

 

Suivre Jésus… C’est ce que faisaient les deux disciples Jacques et Jean… ils marchent derrière Jésus sur les chemins de Galilée vers Jérusalem, mais leurs discussions et leurs pensées sont bien éloignées de celles de Jésus. Monter à la capitale, monter à Jérusalem c’était pour eux l’occasion d’évoquer les grandeurs et les splendeurs de la ville sacrée, les fastes des cérémonies dans le Temple et les processions d’une nuée de prêtres…

 

Toute religion a ses rites, ses encensoirs et ses objets d’or qui font pâlir le peuple venu pour un pèlerinage ; beaucoup sont captivés par cette mécanique religieuse qui entoure ce qui est le plus sacré : la rencontre avec Dieu. Le peuple juif avait, dans le Temple, le saint des saints, où nul ne pouvait pénétrer.

 

Il ne semble pas que Jésus ait beaucoup apprécié ce qui se passait au Temple. Il préférait partager ce qui est au fond des cœurs, ce qui ouvre les cœurs vers le prochain et vers Dieu. Jésus faisait partie d’un courant de pensée que l’on appelle prophétique, dans la mouvance d’Isaïe, de Jérémie, d’Amos et de sa génération : Jean-Baptiste. Jean ne cherchait pas à être le premier, mais à rapprocher le cœur des enfants vers le Père. Jésus avait participé à ses enseignements au bord du Jourdain. Voici maintenant l’approche de Jérusalem. Jacques et Jean se bercent d’illusions. Jésus les met en garde : vous n’avez pas suivre ceux qui commandent en chef… Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur.
EH.
 

Fermer