Au souffle de l'Esprit-Saint

Dimanche de Pentecôte

Actes des apôtres 2, 1-11 ; Romains 8,8-17 ; Jean 14, 15-26


Récit de la première Pentecôte (Actes 2).
Différents textes nous sont proposés pour la messe selon qu’elle a lieu la veille au soir ou le jour même. L’Eglise nous invite à fêter aujourd’hui le jour de Pentecôte pour signifier avant tout que désormais, c’est le temps de l’Eglise et que les apôtres ont mis en œuvre ce qu’ils ont entendu de Jésus. Cette mise en œuvre est présentée de manière solennelle… ce qui se fait pour n’importe quel évènement de société qui a quelque importance. Nous connaissons tellement bien le récit de pentecôte que nous en faisons une icône intouchable : "c’était 50 jours après la résurrection, cela s’est passé exactement comme ceci, comme cela…" nous avons chosifié l’évènement oubliant que le récit est avant tout évocateur de ce qui a pu transformer un groupe silencieux en un groupe inspiré par l’Esprit-Saint : comme un feu, comme un coup de vent.

 

Il a fallu un certain temps aux disciples pour passer du silence à l’annonce. Pour Pierre, il n'était pas évident de dire: Ce Jésus que vous avez crucifié Dieu l'a ressuscité, nous en sommes témoins. Ce n'est évident, ni pour lui hier, ni pour nous aujourd'hui.

 

Il faudrait pourvoir lire l’ensemble du récit sur cette journée de Pentecôte, le discours de Pierre, les premières conversion et les habitudes de la première communauté, en Actes 2, 42-47 “Ils se montraient assidus à l'enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. La crainte s'emparait de tous les esprits : nombreux étaient les prodiges et signes accomplis par les apôtres. Tous les croyants ensemble mettaient tout en commun ; ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et en partageaient le prix entre tous selon les besoins de chacun. Jour après jour, d'un seul cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple et rompaient le pain dans leurs maisons, prenant leur nourriture avec allégresse et simplicité de cœur. Ils louaient Dieu et avaient la faveur de tout le peuple. Et chaque jour, le Seigneur adjoignait à la communauté ceux qui seraient sauvés."

 

Notre prière de ce jour est action de grâces pour cette longue chaîne de témoins qui, des premiers apôtres jusqu’à aujourd’hui nous ont transmis le goût de vivre avec Jésus et ses amis. Notre prière peut devenir appel à l’Esprit-Saint pour qu’à notre tous nous devenions ces communautés assidues à entendre l’enseignement des apôtres tout mettre en commun (diaconia 2013 n’est pas loin !), à partager l’eucharistie et participer à ce que, avec le Seigneur, la communauté chrétienne puisse se développer.
 

 

On peut rejoindre d'autres pages dans le dossier Pentecôte 

ou rejoindre le site de la conférence des évêques ou la page Que souffle l'Esprit de Pentecôte

Fermer