Regarde, mon Frère

Eglise d'Arras n°03

 

Je sais, mon frère, que tu as bien des raisons deSaint Francois coul (2) - Copie Saint Francois coul (2) - Copie  

désespérer, mais je voudrais te crier qu’il y a aussi des

milliers de raisons d’espérer ! Ne laisse pas gagner ton

coeur par les marées noires des mauvaises

nouvelles. Pour changer le monde, change d’abord ton

regard. Moi, Frère François, ton petit serviteur, je te prie

et te supplie : regarde

le monde avec les yeux du Christ Jésus. Lui, Notre

seigneur et notre Frère, sut voir les moindres gestes,

tel celui de l’obole d’une pauvre veuve et s’en

émerveiller.

Mon Frère, essaie de « voir » comment le Royaume de

l’Amour émerge lentement, à travers mille petits gestes

répétés, de courage, de tendresse, de défi, qui disent «

non » sans bruit et sans médaille à la logique de

l’argent, de la haine et de l’indifférence. Regarde bien,

tu seras surpris de découvrir tous ces hommes et

toutes ces femmes qui inventent, jour après jour, de

nouvelles manières de vivre, de partager, d’espérer, et

qui manifestent que le Royaume de Dieu est à la portée

de la main.

Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces

femmes qui, au lieu de crier que Dieu est aveugle, lui

prêtent leurs yeux ; au lieu de crier que Dieu est

manchot, lui prêtent leurs mains ; au lieu de crier que

Dieu est muet, lui prêtent leurs voix.

entends l’appel de Celui qui pleure parce que l’Amour

n’est pas aimé. Laisse-toi soulever par la force cachée

de notre haut et bon seigneur. Car le monde actuel a

besoin de retrouver ce “regard du coeur” et de cueillir

ces fleurs de l’espérance, pour mieux respirer et pour

mieux vivre.

 

Prière attribuée à Saint François d'Assise, 1220

Fermer