Calais, dernière minute, 3 janvier 2008

Appel à bénévoles pour la nuit

 

 

 

 

Les premières servies seront une dizaine de trés jeunes fillesLes premières servies seront une dizaine de trés jeunes filles31 décembre: retour à la civilisation.
 
Promis, juré, à l'occasion des voeux de nouvel An. Nous avons pu entendre un appel Des employés intercommunaux, sous les yeux de la force d'Etat enlèvent les dernières protection du froid. Ph.Avenir Artois. 21.12.07 - Acte de civilité en Pas-de-Calais  
Des employés intercommunaux, sous les yeux de la force d'Etat enlèvent les dernières protection du froid. Ph.Avenir Artois.
Des employés intercommunaux, sous les yeux de la force d'Etat enlèvent les dernières protection du froid. Ph.Avenir Artois.
pressant à revenir à la civilisation en politique. Cela pourrait concerner le sous-Préfet de Béthune, qui faisait enlever les dernières nippes en plastic protégeant, par  -8°,  les réfugiés dans la campagne de Robecq.
Même exhortation votive pour un retour à la civilisation à l'égard du commis de l'Etat qu'est le sous-préfet de Calais, lequel refusait par grand froid, l'ouverture d'une salle communale. Le préfet du Pas-de-Calais serait invité à dégeler son encrier et répondre aux courriers qui lui sont adressés, ce qui serait un minimum de politesse. Voici enfin des voeux pleins de bonnes intention, merci Mr le président.

 


 

Calais, Havre provisoire, la nuit, pour les réfugiés. propriété du Conseil régional. Salle du BCMO à Calais  
Havre provisoire, la nuit, pour les réfugiés. propriété du Conseil régional.
Havre provisoire, la nuit, pour les réfugiés. propriété du Conseil régional.
Mercredi 26 décembre, 4 degrés

Un miracle ne dure jamais bien longtemps. A peine ouvertes, les portes du refuge calaisien se sont déjà refermées, au grand soulagement de monsieur le préfet. Il était convenu que ce geste de monsieur le maire, en contravention avec les lois, ne pouvait perdurer au-delà des grands froids. Les courriers envoyés au préfet, au premier ministre, au chef de l’Etat sont restés sans réponse.

« La question des réfugiés de Sangatte est résolue » rabâche-ton depuis cinq ans!  ? "Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n'entendent pas" est-il répété depuis 2000 ans

 

10 nov. 2007 vestiaire 10 nov. 2007 vestiaire  Une persévérance dans l'aide d'urgence

Pendant ce temps, une dizaine de personnes s’affaire à trier les vêtements et dons, dans une salle désaffectée ouverte à tous vents depuis qu’une bande est venue casser les carreaux. Devant elles, s'étale l’équivalent de deux semi-remorques, fruit des collectes dans le département et même au-delà. Vendredi elles se remettront à l’ouvrage pour terminer : pantalons ici, savons et rasoir là ; à côté dentifrice et brosses à dent, à côté gants, écharpes et bonnets ; un peu plus loin pulls et couvertures ; parkas et anoraks sur des cintres, vêtements d’été, troués ou sans boutons vers une autre destination ; les chaussures en tas n’ont pas encore été triées par pointure.Les premières servies seront une dizaine de trés jeunes filles Réfugiés Calais 22-12-2007  
Les premières servies seront une dizaine de trés jeunes filles
Les premières servies seront une dizaine de trés jeunes filles

 

Dans la même temps, il faut préparer quelques valises pour le centre de détention de Coquelle où l’on prononce les arrêtés de renvoi aux frontières de quelques rares expulsables. D'autres bénévoles, chaque jour, midi et soir, préparent une soupe pour 300 réfugiés. Vue sur le centre-ville, depuis la salle du BMO, devenu accueil de nuit Calais, le beffroi des libertés  
Vue sur le centre-ville, depuis la salle du BMO, devenu accueil de nuit
Vue sur le centre-ville, depuis la salle du BMO, devenu accueil de nuit

 

Il faut donc se féliciter des nombreux dons et de la générosité manifestée en ces temps de fête.  La petite bonté, comme l’appelle un philosophe, reste un moyen efficace pour soulager la misère présente à Calais. Faut-il pour autant désespérer des infrastructures politiques des Etats? That is the question, des deux côtés du channel.

 

Lire les épisodes précédents :

 C’est l’évêque qui s’y colle !

 A Norrent-Fontes ce n’est guère mieux :  Communiqué et lettre ouverte

Petit récapitulatif et appel aux dons


 

 

3 Janvier 2008

 

 

Appel à bénévoles pour la nuit. Une salle pourrait être à nouveau ouverte à partir de ce jeudi soir, pour l'hébergement de nuit des réfugiés. Lors des repas d'hier midi et soir, ils étaient 500, ce qui n'est pas sans créer quelques difficultés d'organisation et de gestion des flus de réfugiés. Les bénévoles sont bien seuls, avec l'aide rares salariés d'association, pour que les réfugiés aient un minimum de vie. La civilisation française et européenne reste sourde et aveugle, surtout depuis que M. Mattei a déclaré qu'il n'y avait plus de problèmes à Calais.

L'Association C'Sur recherche des bénévoles pour assurer une veille de nuit par rotation, soit de 19h à 23h ou de 23h à 5h du matin. Elle essaie d'organiser un minimum de planing pour les prochains jours.

Liste des lieux de dépots des dons


 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 15831 visites