Relation Chrétiens musulmans

Accueillir l'autre au nom de l'amour de Dieu.

 

 

 

 

Bonne fête Bonne fête  Le mercredi 19 décembre, les musulmans fêtaient l’Aïd Ekkbir, qui rappelle le sacrifice d’Abraham. Le 25 décembre, les chrétiens s’apprêtent à fêter la venue de Jésus. Le 13 janvier aura lieu la journée mondiale du migreant et du réfugié. Autant de raisons pour entendre l'appel à accueillir l'autre de la part de mgr Rault.  L’interview de Mgr Rault, évêque de Laghouat en Algérie, a été réalisé par Jacques Carton, du Service national de la communication des évêques de France, lors de l'Assemblée des évêques en novembre dernier.

 

"Les Algériens m'ont apporté leurs qualités d'accueil, les richesses de leur différence et de leur diversité. Je leur apporte aussi les miennes. Il est possible de s'accueillir et de vivre ensemble différents, grâce à l'ouverture de son cœur et de sa maison: la convivialité renforce les liens de la fraternité et prépare un dialogue plus profond. Les Algériens aujourd'hui veulent tourner la page sur les difficultés du passé et vivre une nouvelle page avec les français. Le peuple algérien nous fait découvrir ce qu'est la grandeur et la Transcendance. Le fait que des assassinats aient été faits au nom de Dieu a interrogé profondément l'Islam ambiant et la conscience de nos amis musulmans. Il y a aujourd'hui un grand désir de rencontre, et nos échanges portent davantage sur des questions existentielles que sur des problèmes théologiques: le sens de la vie, de la mort, de la naissance, de la souffrance. Malgré la fragilité de notre présence et de nos petits moyens, nous collaborons à l'avènement d'une société plus humaine, plus à l'image de celle du désir de Dieu.

 

Je retrouve là des aspects de la religion populaire de nos familles chrétiennes. Des gestes simples traduisent la grandeur de Dieu. Le réveil de l'islam en France est une saine provocation pour notre Eglise et pour la société occidentale en quête de sens. Nous sommes tous en quête de sens. L'autre est important, que cet autre soit Dieu ou .mon prochain. L'Autre est Dieu. Bien recevoir de l'Autre, l'accueillir, est un acte religieux.

 

Ce que m'apprennent aussi les algériens, c'est la patience, savoir attendre! J'admire la patience de mes amis musulmans, une patience élevée à la dimension d'une vertu religieuse.

 

Notre manière d'être chrétien, c'est de comprendre l'Autre différent dans la gratuité, au nom de l'Amour de Dieu, sans que cet Amour aboutisse à une tentative de récupération. C'est l'attitude de Jésus dans l'Evangile. Jésus a rencontré sans récupérer. Il a parlé en laissant les gens repartir. Etre présent en ayant les mains nues. Nous vivons avec tous, au nom de la gratuité de l'Amour de Jésus. Notre vocation est de vivre cette fraternité. Beaucoup de musulmans manifestent un grand amour pour nous.

 

 

La paix soit avec vous La paix soit avec vous  

 

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3890 visites