Diocèse d'arras
paysage Cerfs volants 003 Champs MDA MDA messe chrismale 11 Messe chrismale - Arras cathédrale fleur Assemblée Diocésaine Journée patrimoine MDA neige Pâques Arras-St-Laurent Boulogne Cap blanc Nez Dans le hall de la Maison diocésaine Table ronde ème Vatican II Cathédrale d'Arras 2013 lens paysage 15 250 personnes à  la mer Patrimoine MDA Champs Merck-1 Pâques - Lens Lever de soleil près de la Mer Morte La nef Fête des cerfs volants Berck 4e station : Jésus rencontre sa mère wimereux Visite des Archives Diocésaine Patrimoine Maison Paroisse Mere Teresa 050 Bénédiction de la mer fête de mère Abbesse Découverte de superbes paysages Messe chrismale - Arras cathédrale Diaconia 2013 Journée patrimoine MDA Leforest (pas de Calais)fevrier 2013 ballade sur les marais de St Omer MDA Jugement Tympan de Bourges La mer ! Quelle immensité campagne côte d'OPale conseil-doyens-2012 basilique ste marie des anges Nombre de typmans de cathédrales présentent la résurrection et le jugement dernier Lourdes Flambeaux


Recherche
Loading

Diocèse d'ArrasSociétéDOSSIER: Réfugiés à Calais
Réfugiés: conférence de presse à Calais
Le C'Sur et le Secours catholique ont rencontre Mme le maire


le Lundi 02 juin 2008


Mickaël, Secours Catholique Des réfugiés à aider  
Mickaël, Secours Catholique
Mickaël, Secours Catholique
   

 

Calais le 2 juin.

 

Après avoir rencontré le mardi 27 mai 2008 Mme Bouchart, nouveau maire de Calais, le C'Sur, collectif de soutien d'urgence aux réfugiés et le Secours Catholique ont conjointement organisé une conférence de presse.

 

 

C’était la première rencontre avec la nouvelle municipalité depuis l’élection. Le dialogue fut précis et les positions bien tranchées. Ce fut un constat de divergences d’analyse sur la présence des réfugiés et sur l’aide d’urgence à leur apporter.

 

Les associations souotiennent:

Les journalistes Des réfugiés à aider  
Les journalistes
Les journalistes
Ce que contestent les associations, c’est le retour d’affirmations fort anciennes et contestables, par exemple que la présence massive de réfugiés soit consécutive à la présence des associations d’aide. Or le véritable appel d’air c’est la proximité de l’Angleterre, et non le gite et le menu proposé par les associations. Le manque de propreté des terrains : comment éviter qu’un papier ne traine quand, par grand vent et sous la pluie, on sert 400 repas sans abri. Laisser entendre que les refugiés ne sont pas « propres » et manque d’hygiène et de propreté reproché quand il existe un seul point d’eau, aucune toilette pour els besoins ? Actuellement le Secours catholique assure une douche tous les dix jours. Pourquoi toilettes, eau, douches, repas seraient-il du ressort des seuls bénévoles. [Une plainte contre l’Etat pour non assistance pour personne en danger, déposée au tribunal de Boulogne sur Mer n’a toujours pas reçu de suites]

 

 

Les associaitons ne croient pas que la majorité des calaisiens rejettent la présence des migrants et s’en plaignent. La plainte des calaisiens s’élève plutôt contre l’absence de soutien apporté par la commune à ces étrangers qui fuient guerres, bombes, attentats et famines de leur pays d’origine. Les calaisiens en sont bien conscients et leur viennent en aide. Leur soutien (par exemple pour Noël et autres) n’existerait pas s’ils étaient hostiles aux réfugiés. « Ils comprennent la situation de ces pauvres gens » affirme l’abbé Boutoille. Actuellement les deux associations d’aide assurent entre 300 et 400 repas le midi (5 jours pour la Belle Etoile, 2 jours pour le SC), à raison d’un coût d’environ 150 €.

 

 

 

Les associations affirment

 

Les associations contestent

 
Le responsable local du Secours Catholique rappelle la solidarité nationale effective, grâce au Secours Catholique national. Par exemple la création de huit douches selon les règles n’est possible que grâce au SC national. Le permis de construire est refusé, redéposé et risque d’attendre jusqu’en novembre, mais aussi le soutien financier aux réfugiés, sans négliger le soutien aux calaisiens les plus pauvres (40.000 € en 2007).
 
Concernant le vestiaire, depuis plus de cinq ans le bâtiment est prêté par le diocèse, qui souhaite le récupérer en juillet prochain. Ni L’ancienne municipalité ni l’actuelle n’ont cherché et proposé un local, hangar ou autre abri. L’accueil de vêtements et la distribution continue jusqu’au dernier jour. Du côté de l’évêché on trouve anormal de devoir supporter depuis cinq ans ce prêt de local qui pourrait être utilisé autrement, mais estime devoir continuer le service rendu… cela a des limites que chacun comprendra.

Adresses pour les dons

 :
Intitulé “Secours Catholique”, 170 rue Anatole France 62100, Calais. 03 21 19 04 11
Intitulé “C’Sur”, C’Sur, 434, route de Saint-Omer 62100 Calais

Intitulé “La Belle étoile adresse”: La Belle Etoile, Monique Delannoy ; BP 34 62370 Audruicq. On peut aussi apporter une aide en nature tous les jours, quai de la Moselle de 14h à 15h, ou le mercredi après-midi au 3 rue de Croy, Calais Nord

 

 

D’autres associations viennent en aide aux réfugiés : Salam ; Médecins du monde. La municipalité envisage la création d’une commission regroupant toutes les associations, à l’automne peut-être. Le C’Sur est lui-même un collectifs d’associations.

 

Lire la déclaration des Eglises chrétiennes en France (CECEF)

 

Les besoins en vêtements d'homme dont  chaussures, jeans, blousons ...restent très préoccupants
 
 
Article mis en ligne par E.H. Communication Diocèse    Publié Mardi 03 juin 2008     - 9958 visites
Voir le diaporama en grand format

Mentions légales - Plan du site - Contacts Conception et réalisation - copyright © tous droits réservés -