Quel beau festival d'amitiés « Franco-Rroms » que nous venons de vivre du 5 au 9 novembre 2013 dans les 3 communes de Liévin, Bully et Grenay.


C'est le mélange qui m'a séduit : le mélange d'enfants et adultes autour des tables pour jouer et découvrir l'autre, le mélange des écoles et des diverses associations présentes, et, bien sûr, des Rroms et des français invités à mieux se connaître les uns les autres.


C'est la gaité qui m'a aussi séduit tout au long de ce festival mais spécialement au cours de l'après-midi à Bully où les danses des uns et des autres ont rendu bien joyeux ce temps de convivialité. Quelle richesse dans la diversité !


C'est encore l'ardeur des militants qui m'a séduit : ils n'ont pas peur de crier leur honte de voir ainsi traitée une population, réfugiée à la bourse du travail de Lille ou de camp en camp sur les routes de nos départements Nord Pas-de-Calais.


J'ai apprécié l'intervention de Mme Caroline Fernolend, maire de Viscri en Roumanie qui a mis sur place des actions sur le patrimoine local pour que des Rroms ne quittent pas leurs pays.


Et j'ai aimé également celle d'Antony Artigas, venu de l'université de Louvain pour nous faire entrevoir la culture spécifique et les manières de vivre des Rroms.


Enfin, un merci aux habitants d'Achère, en région parisienne qui n'ont pas baissé les bras, et qui ont vivement réagi au moment du démantèlement d'un camp près de leur ville.


On ne sort pas indemne d'un tel Festival : je ne regarderai plus de la même façon les Rroms sur un Parking, à l'entrée d'une église ou au bord d'un trottoir. Je m'efforcerai d'aller au delà des apparences.


Un grand merci à Nadine et à tous les membres de la fraternité Rroms du Bassin Minier 62.


C'est une bonne introduction pour nous préparer en Eglise à la journée mondiale du migrant et du réfugié qui aura lieu le Dimanche 19 janvier 2014. (Pour tout renseignement, s'adresser à l'apostolat des laïcs à la maison diocésaine d'Arras).


Michel Becquart

 



Fermer