Départ en retraite Mme Jocelyne Debret

Moment d'amitié et de fête

L’heure de la retraite pour Mme Jocelyne Debret


Mgr Jaeger et Jocelyne Debret Départ de Mme Debret  
Mgr Jaeger et Jocelyne Debret
Mgr Jaeger et Jocelyne Debret
Le 29 juin Mme Jocelyne Debret était honorée à l’occasion de son départ en retraite. Durant 45 ans elle a été au service du diocèse et  dans sa responsabilité aux bureaux de l'évéché pour les paroisses, le denier, les legs, les dossiers des prêtres et des retraites.
 

"Ce n'est pas une page qui se tourne mais un tome qui se referme". Cette expression glanée au milieu de mille mercis  évoque le sentiment des nombreux participants venus accompagner Mme Debret au moment où Mgr lui remettait la médaille de la reconnaissance diocésaine. L'abbé Varlet a cependant pris le soin de feuilleter quelques-unes des pages de ce livre. 

 

Après un CAP au lycée Saint Charles, Jocelyne Debret était embauchée comme mécanographe... c'est la première qualification que l'on retrouve dans son curriculum vitae. La profession a beaucoup évolué depuis ce temps déjà lointain, au siècle dernier, où elle côtoyait Mgr Huyghe. Beaucoup de noms furent évoqués, évêques ou chanceliers, qui devaient être au registre des inconnus pour beaucoup d'oreilles des jeunes générations présentes ce soir du 29 juin. Elle a connu quatre évêques (Mgr Huyghe, Mgr Harlé, Mgr Derouet, Mgr Jaeger) et huit chancelier (ou économes diocésains).

 

Sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille, ne serait-ce que par les déménagements des services, de l'Evéché vers l'actuelle Maison diocésaine ou par les évolutions technologiques au service de la gestion et de la comptabilité diocésaines, ou la complexification de la tenue des comptes d'association. Mais le plus important que chacun a tenu à rappeler, c'est le service d'écoute qu'elle a assuré, discrète et efficace. Son bureau était un lieu d'écoute, non pas des petits potins, mais des prêtres et bien d'autres qui savaient pouvoir se confier... Le trio qu'elle formait, avec le chanoine Pollart et Mr Dambrine pouvait bien être appelé "La trinité de consolation du diocèse".

 

Elle était connue de toutes les personnes qui, dans le diocèse, bénévoles ou non, veillaient à la gestion des comptes, à l'organisation des campagnes du denier de l'Eglise, les collecteurs en particuliers.  Elle a eu à s'adapter et travailler avec des personnes fort différentes. Efficace et discrète, on savait pouvoir compter sur elle.  Mr le chanoine Pollart était là pour exprimer un peu de leur complicité quand il fallait soutenir le moral de quelqu'un (et ils furent nombreux). N'est-ce pas lui qui l'appelait fraternellement : Madame la mère supérieure ? 

 

En évoquant sa place au service des personnes actives dans le diocèse, ni le père Varlet, ni Monseigneur Jaeger n'ont pas oublié sa vie familiale, son village et sa basse-cour. Il arrivait parfois que des oeufs frais transitent par la salle de pause... Elle était active aussi dans la paroisse et la commune. Il y a quelques années, elle devenait présidente des donneurs du sang, du canton d'Aubigny. "Présence et service"; "discrétion, sourire, amitié" peuvent caractériser ce qu'elle a représenté et continue encore à être. 

 

Remise de la médaille diocésaine Départ de Mme Debret  
Remise de la médaille diocésaine
Remise de la médaille diocésaine

Des plus jeunes aux moins jeunes, chacun savait pouvoir compter sur elle. Dans son mot de remerciements, Monseigneur rappelait encore que lui-même pouvait compter sur ses conseils avisés, sa connaissance des personnes dans le diocèse, par exemple quand il fallait attribuer une médaille diocésaine. Mais pour cette dernière médaille, il ne lui a pas demandé son avis quand il voulut qu'a son tour elle reçoive cette médaille de reconnaissance diocésaine.

 

EH

 

 

 

30082011_1390

 

 

Mme Jocelyne Debret remercie les nombreuses personnes qui ont manifesté leur amitié, par leur présence ou par l’envoi d’un amical courrier.

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 4894 visites

A voir sur ce site Internet:
Fermer