La Maison diocésaine d'Arras fête la Saint-Vaast

Messe Saint Vaast MDA 2020 15 Messe Saint Vaast MDA 2020 15  Comme chaque année, Monseigneur Jean-Paul Jaeger a invité le personnel et les bénévoles de la Maison diocésaine à se réunir en cette fête de Saint Vaast, saint patron du diocèse d’Arras. Il n'y avait qu'une quinzaine de salariés ainsi que quelques personnes extérieures qui ont assisté à la messe. Les intentions de prières étaient pour Andrée Delobbel, décédée en décembre 2019, qui a longtemps servi à la maison de l’Apostolat des Laïcs au Boulevard Carnot à Arras puis à l’accueil de la Maison Diocésaine à la fermeture du « boulevard Carnot », pour Lucienne Tourniquet ainsi que pour la maman de Carole Hurtrel, chancellière, décédées en janvier. Lucienne a travaillée comme femme de ménage à la Maison des Oeuvres (Boulevard Carnot à Arras) puis à la Maison Diocésaine d'Arras, durant 25 ans. Ainsi que l'abbé Hervé Camier décédé le matin même, qui à résidé durant plusieurs années à la Maison Diocésaine. Nous avons aussi eu une pensée pour Aurore Crépy, décédée brutalement le 11 octobre 2018, elle reste toujours dans notre coeur. 

 

Dans son homélie, Monseigneur Jaeger nous a parlé de la vie de Saint Vaast. Après avoir été le catéchiste de Clovis, Vaast est admis au clergé de Reims. À la fin du 5ème siècle, il est ordonné évêque par saint Remi qui l'envoie vers les atrébates longtemps privés de pasteur. Il lui confie la mission de les ramener à la doctrine de l'Évangile établie jadis à Arras. Il lui est donc confié une seconde évangélisation.

Homélie de Monseigneur Jean-Paul Jaeger : 

 

 

Après l’homélie, les personnes présentes ont eu quelques minutes pour réfléchir sur 2 questions. En voici les réponses :

 

Qu’est ce qui me soutient, me fait avancer dans mon travail, ma mission, mon engagement avec le Christ ?

 

  • La foi, la confiance
  • La foi dans le Seigneur, de pouvoir le servir et servir mes frères
  • L’envoie pour évangéliser
  • Servir une Eglise aux 1000 visages est motivant
  • La présence de Dieu, la solidarité entre Chrétiens. L’Esprit Saint qui habite en moi
  • Le Christ au cœur de ma mission dans chacune de mes rencontres
  • La faire transparaitre dans mon attitude, mon écoute et mes paroles. Rendre grâce pour cette mission, les uns avec les autres – les uns pour les autres.
  • Rendre les lieux beaux et accueillants
  • Les humbles signes de la présence de l’Esprit-Saint dans les existences d’hommes et de femmes dispensés dans la société de notre temps
  • L’amitié qui existe dans notre Eglise
  • La rencontre, porter ensemble des projets
  • Pouvoir compter sur les uns et les autres, chacun à sa mesure, selon ses possibilités
  • Le Christ, sa parole et le partage
  • L’amitié, se faire proche, soutenu
  • Les échanges, les rencontres avec des personnes de différents mouvements,
  • La richesse des partages
  • L’accompagnement des personnes (relations, santé précaire, grand âge, vide existentiel…) demande une écoute, un accueil, une disponibilité du cœur
  • La lecture quotidienne de la parole de Dieu
  • La rencontre d’autres chrétiens
  • C’est l’expérience que jésus est toujours présent avec nous, dans ce monde, actif auprès des hommes et des femmes qui l’implorent. Donc s’il est là, je n’ai rien à craindre pour moi, pour l’Eglise
  • C’est la force de l’Esprit qui nous fait témoigner de Jésus Christ
  • C’est le désir de voir venir l’accomplissement du royaume
  • Ceux sont les pèlerins en général (Lourdes mais aussi les autres pays). Les pèlerins malades ou en situation de handicap. Pour ces deniers la foi est tellement présente malgré leur maladie ou handicap qu’elle me redonne du courage. Les jeunes également qui prient avec une telle ferveur. On peut se dire que tout n’est pas perdu. La rencontre avec les peuples des autres pays
  • La rencontre et le partage avec les bénévoles ou les personnes extérieurs en quête de foi, me redonne un souffle nouveau, bien plus que le travail quotidien.
  •  La vie de famille, la richesse des rencontres, un sourire, un « bonjour », les temps de prière, de contemplation, ces temps de partage et de célébration dans la maison.
  • La rencontre de celle et ceux qui sont en quête spirituelle, qui veulent donner du sens à leur vie, qui espèrent une vie meilleure, une sortie de situation de précarité.
  • Ma confiance dans le Christ lui-même, ma relation avec lui dans la Prière, sa Parole et les sacrements, le soutien des sœurs et frères Chrétiens.
  • La rencontre avec le Christ. Cette rencontre ce n’est pas moi qui l’ai cherchée, c’est le Christ qui est venu vers moi. Aujourd’hui, c’est lui qui me guide, grâce à la prière, la rencontre avec mes frères en Christ. J’espère ne jamais le décevoir, mais dans sa grande miséricorde je me sens plus libérée
  • La force de l’Esprit Saint pour continuer à servir mes frères en souffrance d’un mariage en rupture. L’exemple de la grande miséricorde du Xème jour pour les aider à construire un avenir.


Y’a-t-il un passage de l’Ecriture qui m’aide ? Lequel ?

  • Les béatitudes et en particulier « Heureux les artisans de Paix »
  • La parole de Jésus sur le lac « Avance au large m’aide à avancer »
  • Les béatitudes « Heureux les artisans de Paix »
  • « Afin que notre vie ne soit plus à nous-mêmes, mais à lui qui est mort est ressuscité »
  • Dans l’écriture du jour
  • L’appel de Samuel
  • La phrase de Isaïe : « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime » m’aide à regarder l’autre avec bienveillance
  • « Ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » Matthieu
  • Le récit du lavement des pieds : c’est une invitation à être serviteur de l’annonce de l’Evangile
  • « Ma grâce te suffit »
  • « Cette Parole, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit ! » Jésus à la synagogue à Nazareth
  • « C’est quand je suis faible que je suis fort »
  • « Votre force est dans le calme et la confiance » Essaïe
  • Saint Vaast Ours Saint Vaast Ours  L’écriture de saint Jacques, la foi et les actes les Béatitudes
  • « Va libérer mon peuple… »
  • « Va ta foi t’a sauvé »
  • « Allez de toutes les nations, Faites des disciples »
  • « Je suis avec vous tous les jours »
  • Je le cherche en permanence comme Zachée pour croiser son regard d’amour
  • « Soyez miséricordieux comme mon Père est miséricordieux »
  • Les paroles du pape Francois qui nous répète sans cesse cette miséricorde

 

Ces réponses ont ensuite été déposé devant l’autel comme offrande.

 

Pour finir, tous ont pu emporter, un petit livret sur l'histoire de Saint Vaast et se réunir ensuite autour du verre de l'amitié.

 

Alicia Lieven

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 1195 visites