Messe de rentrée du personnel de la Maison Diocésaine d'Arras

présidée par Monseigneur Jean-Paul Jaeger

Messe de rentree MDA 2020 Messe de rentree MDA 2020  Comme chaque année, Monseigneur Jean-Paul Jaeger a invité le personnel et les bénévoles de la Maison diocésaine à se réunir pour la messe de rentrée, le jeudi 1er octobre 2020. Une rentrée un peu particulière car ce fut la dernière messe célébrée par Monseigneur Jean-Paul Jaeger dans la chapelle de la Maison Diocésaine d’Arras. En effet, depuis le 4 septembre 2020, le pape Francois a accepté sa démission, pour raison d’âge, et a nommé Monseigneur Olivier Leborgne, évêque d’Arras.

 

Une soixantaine de salariés ont ainsi pu vivre ce moment de prière et d’action de grâce.

 

Les textes du jour, l’homélie de Monseigneur Jaeger ainsi que la lettre que nous a adressé le Pape François le 1er septembre nous lancent des appels. En ce mois d’octobre, nous sommes toujours dans le temps de la création, marqué le 4 octobre, par le souvenir de St François d’Assise. Durant cette période, les chrétiens que nous sommes et ceux du monde entier sont appelés à renouveler la Foi en Dieu Créateur et à s’unir de façon spéciale dans la prière et dans l’action pour la sauvegarde de la maison commune. C’est ce que le personnel essaie de faire et de vivre dans cette maison diocésaine d’Arras en proposant divers temps forts de célébrations, de partages, de convivialité au cours de l’année. Et cette année plus particulièrement avec le 5ème anniversaire de Laudato’Si qui inspire de nombreuses initiatives au niveau local, diocésain… pour le soin de notre maison commune et des plus pauvres.

Cette année, l’équipe préparatrice a choisi comme symbole un arbre autour duquel le personnel est invité à se rassembler à chaque temps fort de la maison. Cet arbre doit devenir un « arbre de vie » sur lequel toutes les initiatives vécues en famille, au travail, dans les divers engagements… seront accrochées.

 

Après l’homélie, les personnes présentes ont eu quelques minutes pour réfléchir sur 2 questions. En voici les réponses :

 

Messe de rentrée 2020 Messe de rentrée 2020  Comment les textes de ce jour raisonnent en moi ?

Comment je suis appelé dans ma vie, mon quotidien à être acteur de transformation, à quels changements je suis appelé pour vivre le message du Pape et œuvrer pour la sauvegarde de la maison commune, notre Terre ?

  • Continuer à vivre sa mission avec le seigneur et Jésus comme compagnon. Continuer à réfléchir dans ma manière de consommer et faire le choix pour la sauvegarde de la planète.
  • C’est un défi à relever mais nous sommes nombreux à pouvoir agir. En s’ouvrant aux autres, en reconnaissant les blessures de l’humanité comme les souffrances du christ vainqueur de la mort. Seigneur, fais de moi cette petite feuille qui revient arborer la foret chaque printemps.
  • Sobriété dans ma consommation. Frugalité pour partager. Sobriété heureuse. Joie des relations vraies. Quiétude du cœur. Paix à construire. Encouragement à oser l’espérance. Dépouillement du superflu.
  • Le Seigneur appelle encore 72 disciples, appel très large, faire confiance, fonder des équipes nouvelles de retraités
  • Dans le sillage des 72, au-delà de l’annonce de la venue du christ, nous nous devons d’accompagner les jeunes vers le sens du bien commun et de la préservation de la planète. Vivre ensemble, en cette belle maison commune qui est la terre.
  • L’attention aux plus fragiles, aux plus pauvres, éviter qu’ils ne soient exclus.
  • Faire d’avantage connaitre « Eglise Verte » dans nos paroisses, collectifs, mouvement…au caté, au secours catholique, a l’aumônerie de l’enseignement public, dans nos établissements scolaire, que le respect de notre maison commune soit une priorité, un axe transversal (les enfants sont l’avenir !!! )
  • N’aie pas peur. Ouvrir nos esprits et nos cœurs pour raviver la flamme et la source de nos vies pour être plus solidaire et ouvert aux autres.
  • Seigneur, donne-moi d’être un instrument de ta paix. Donne-moi d’être sensible aux personnes tristes, angoissés. Donne-moi de vivre chaque jour avec toi la mission auprès des jeunes.
  • Aujourd’hui, les lectures me disent d’avancer autrement. En tant qu’APS, j’ai la mission de transmettre le message de l’évangile et le message du Pape. La terre nous a été confié, c’est un cadeau auquel nous devons prendre soin.
  • Aller à la rencontre de chaque jeune, adulte de l’établissement, les sensibiliser à la pollution (les masques au sol …), le gaspillage d’énergie non renouvelable, ne plus surconsommer d’eau ou de produits hors saison.
  • L’évangile de ce jour nous envoie en mission (c’était le premier du synode). Cela me demande, nous demande de la disponibilité, de l’écoute. Seul l’esprit Saint peut nous le rendre capable.
  • La lecture de ce jour (Isaïe) m’invite à prier pour que l’Esprit de Dieu ouvre nos consciences et que le Seigneur ne laisse pas sa vigne sans vin.
  • Appel à encourager toutes les initiatives pour la transition écologique à m’y associer dans la mesure du possible.
  • Prendre d’avantage soin de notre maison commune
  • Le respect de la nature que l’on a trop tendance à endommager
  • Accepter l’autre dans sa diversité ou différence, sa complexité et sa complémentarité, sans jugement ni essayer de changer
  • Je suis appelé à une utilisation intelligente réfléchie de l’outil informatique. Je suis appelé à être toujours plus a l’écoute des plus pauvres, des exclus, des personne de la table ouverte que j’anime.
  • Attention particulière à « ma » consommation de biens qui entrainera sans doute plus de recul et de générosité envers ceux qui ne disposent pas de l’essentiel. Vraie prise de conscience de nos encombrements. Aimer la nature et la respecter.
  • En reconnaissant que nous avons un dieu vivant pour lui et où tout est possible.
  • En suivant son commandement d’amour et faisant attention aux plus faibles et aux plus fragiles.
  • Être sensible aux cris de chacun.
  • Veuillez à préserver et appuyer une église aux portes ouvertes remise en question de ce qui pouvait être l’essentiel de notre église d’aujourd’hui.
  • Être présent pour les jeunes les moins jeunes ce qui en ont besoin ravive la flamme après cette période difficile vieillir à toujours accueillir dans la paix et dans la joie vivre ensemble être courageux.
  • Avec l’apocalypse découvrir qu’il y a un n’est pas Noé se ment avec Dieu même s’il y a du temps de catastrophe. Au milieu de la laïcité nouvelle Dieu est présent au milieu de son peuple.
  • Ensemble cultivons-nous lendemain.
  • Par la relecture de la genèse, apprendre à s’émerveiller pour bien avoir conscience du rôle de chacun : prendre soin de la terre qui nous est confiée. Et vous cela dans la paix.
  • Nous sommes tous envoyés ouvrons nos mains nos cœurs pour accueillir écouter accompagner aimer s’émerveiller de la bonne nouvelle.
  • Avec Ste Thérèse vivre l’abandon et la prière.
  • Nous sommes envoyées en mission mais nous ne sommes pas seul ! puissions-nous en tant qu’APS aidée nos jeunes ainsi s’émerveiller De toute chose à prendre le temps d’observer le monde qui les entourent !
  • Rendre grâce pour la beauté de la création. Sensibiliser. Les jeunes et les encourager à préserver et prendre soin de la nature. Réaliser et mettre en œuvre des projets comme : ramassage des déchets avec les jeunes. Réfléchir et revoir ma manière de consommer.
  • Porter attention à ce qui nous entoure moins d’individualisme.
  • Consommation locale raisonner pour aider des producteurs et préserver la création.
  • L’argent ne doit pas être roi. Les lectures me donnent l’envie d’avancer. Aujourd’hui, demain. Faire découvrir aux jeunes Laudato si
  • En étant à l’écoute des plus pauvres, les premiers à subir leurs 10 règlements climatiques.
  • Prendre soin de la maison commune. Notre équipe de secours catholique, les bénévoles des équipes locales entre parenthèses prendre soin des uns des autres) et à ma famille entre parenthèses mes parents mes enfants mon conjoint mes frères mes sœurs) mon voisinage les parents de l’école. Gardons toujours cette c’est je ne sais pas la vigilance. Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? Quels enfants allons-nous laisser dans ce monde ?
  • Respecter la nature faire attention au gâchis. Louer le seigneur pour la beauté et la nature. Guérison soyons nous-mêmes de semences aujourd’hui pour nos enfants demain. Appelée à être de plus en plus présente à l’écoute de la vie des jeunes collégiens.
  • À vivre une fraternité dans toutes les différences croiser. Une écoute au quotidien pour rejoindre l’autre sur son terrain, dans sa vie avec beaucoup de tolérance.
  • Vivre les choses avec la sagesse et patience. Deux par deux la moisson est abondante cette mission vécue est une mission riche partager. Je suis appelé à toujours me tourner davantage vers les autres pour qu’elle soit encore plus riche et partager qu’elle ne l’est.
  • Respect de l’autre avec la paix comme fil conducteur Faire connaître là-haut date aussi Prise de conscience ma façon de vivre est déterminante chacun a son rôle à jouer Osons interpellait aux ont annoncé voir dénoncer tout ce qui ne va pas dans le bon sens dans mon quotidien être vigilance amuse au chaud
  • Ouvrir son cœur, nos yeux, nos oreilles, nos besoins, de notre entourage
  • La paix à cette maison à notre maison commune
  • Les textes de ce jour, c'est un appel à me retourner vers le Seigneur.
  • A tout prix, préserver notre maison commune pour que les générations à venir puissent respirer et vivre.
  • Le Seigneur nous appelle
  • Je suis appelée à continuer de témoigner de ma foi
  • Aller vers les autres sans distinction
  • Contempler les merveilles de Dieu et rendre grâce
  • Face aux événements du monde, continuer de faire confiance
  • Je me sens appelée à continuer de faire vivre l'amour de Jésus autour de moi. Dans la simplicité, la paix et la confiance. Répondre l'espérance aux plus petits.
  • En étant présente auprés des personnes qui en ont besoin, en ouvrant mon coeur à l'autre, en témoignant de mon expérience ou de mon cheminement, en invitant à nous réjouir
  • Faire preuve de plus en plus de confiance et d’espérance dans un monde de plus en plus en incertains
  • Envoyer, me laisser guider par l’Esprit. Laisser l’inattendu faire de moi un créateur pour que la parole de Dieu rejoigne mes contemporains. Pour que le tri je les rejoigne au cœur de leur vie.
  • Prendre soin de notre maison commune créé par Dieu.
  • Au quotidien, se met au prix de nos jeunes sans forcément vouloir récolter. Un vrai qui appartient à Dieu.
  • Je me sens appeler à contempler davantage la nature en ayant conscience qu’elle est un don du seigneur je me sent appeler à partager cela avec ceux qui n’ont pas la foi, car ce souci de la maison commune peut nous rapprocher et nous faire vivre ensemble des actions pour la protéger
  • Béni le seigneur. Ne pas négliger, approfondir la relation au mien en difficulté, en précarité. L’église de l’annonce de l’église et à y vivre aussi.
  • Se dépouiller faire confiance porter à plusieurs par la mission.
  • Nous avons tendance à vouloir "faire venir" mais osons vivre "l'aller vers". Tout est lié ! Remettons l'homme de la nature au centre de nos préoccupations. Des projets de jardins partagés avec des gens en fragilités.
  • Faire avancer la paix, le respect de la planète et des humains dans ma famille, dans ma commune, dans ma paroisse La confiance l’espérance le partage la prière le Christ.
  • Jésus est la convertissons nous
  • Messe de rentrée 2020 18 Messe de rentrée 2020 18  Jésus nous précède et nous le suivons apôtres nous sommes envoyés par deux d’avancer au large le royaume n’a jamais été aussi près

 

Quelques réponses ont été lues, accrochées sur l’arbre, le reste des feuilles ont été déposées à son pied.

 

En fin de célébration, au nom de toute la Maison Diocésaine d’Arras, l’abbé Paul Agneray a remercié chaleureusement Monseigneur Jaeger pour les 22 années passées ensemble. Un cadeau, une aquarelle représentant la façade de la Maison Diocésaine d’Arras, peinte par Jean Capelain, graphiste et signée par tous les salariés, a été remise à Monseigneur Jean-Paul Jaeger au nom de tout le personnel de la Maison Diocésaine.   

 

Alicia Lieven

 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 606 visites