Le pape et les êvéques

Intervention de Mgr Jaeger auprés du personnel de la Maison diocésaine

Conférence Mgr Jaeger


A l'occasion de la fête de la Pentecôte, Mgr Jaeger, êveque d'Arras, a accepté l’invitation qui lui avait été faite afin de présenter au personnel de la Maison diocésaine Saint Vaast, le rapport qu’entretient le pape avec les évêques. Une vingtaine de personnes est ainsi venue écouter ce témoignage personnel. 

 

 

 

Les origines 
Pour comprendre ce lien, il faut remonter aux origines.

Jésus pour annoncer la Bonne Nouvelle a dû choisir des disciples. Pour que les douze apôtres transmettent sa Parole, ils ont dû vivre une intense proximité auprès du Christ. Le jour de la Pentecôte, l’Esprit Saint les confirme dans leur mission d’annonce de l’Evangile, c’est alors que l’Eglise naît. Dans ce collège des douze, Jésus en choisit un pour œuvrer à l’unité, ce sera Simon Pierre.
L’Evêque est donc collégialement successeur des Apôtres et a pour mission de transmettre l’Evangile.

Le principe de collégialité se retrouve au niveau d'un diocèse : les prêtres exercent leur ministère au sein du presbytérieum, sous la direction de leur évêque.
Ainsi l’évêque n’est pas l’échelon d’une pyramide, mais bien un membre du peuple de Dieu parmi les prêtres, les religieux, les  diacres, les laïcs…

 

 

Le pape et les évêques

Depuis Vatican II, tous les quatre ans les évêques envoient des délégués élus se réunir en synode pour traiter d’un sujet particulier. Ils sont au nombre de quatre en France. Le dernier synode, par exemple, a porté sur la « Nouvelle Evangélisation ».

Le pape ne pouvant pas prendre toutes les décisions, il est aidé par des services, appelés congrégations, qui ont chacune un domaine bien particulier,  qui ne sont composées que d’évêques : Congrégation du clergé, congrégation de la doctrine de la Foi... Il existe aussi des conseils pontificaux, rassemblant évêques et laïcs : Conseil pontifical des Laïcs, conseils pontifical pour la famille…  Tout cela forme la Curie Romaine.

Si le pape est élu, aux 2/3 des voix, par les cardinaux, ­–– qui sont des évêques choisis par le pape souvent en fonction de leur titre ou par tradition comme l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois ––, les évêques, eux, sont nommés par le pape à partir d’un dossier établit par le nonce apostolique.

 

Contrairement aux idées reçues, l’évêque à très peu d’occasion de rencontrer le pape ou d’avoir un entretien privé avec lui. L’approche la plus facile est sûrement lors d’un pèlerinage diocésain à Rome. Néanmoins, par pays, les évêques ont une rencontre approfondie avec la Curie romaine tous les cinq ans. C'est avant tout un pèlerinage sur les tombeaux des apôtres Pierre et Paul, cette visite ad limina apostolorum a eu lieu en novembre 2012 pour la France.

Le nouveau pape François, lors de sa première apparition sur la place Saint Pierre, s’est présenté comme l’Evêque de Rome et non pas comme le Pape.  Ce qui donne une signification plus modeste à sa fonction et un retour aux sources dans le rôle de l’apôtre Pierre. 

 

Ainsi donc, la prise d’acte de démission de Benoit XVI et l’ouverture de l’Eglise dans l’élection d’un pape venant d’Amérique Latine sont deux événements majeurs pour l’Eglise et pour les rapports futurs entre le pape et ses évêques.

 

 

En ce temps de Pentecôte voici 2 temps forts dans l'agenda de Mgr Jaeger:
- Confirmation d’un groupe de jeunes et d’adultes le 18 mai 2013 à 19h00, en l’église St Vaast de Bethune
- Confirmation d’un groupe de jeunes et d’adultes le 19 mai 2013 à 18h00, en l’église St Jean Baptiste d’Arras

 

 

Alicia Lieven

 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 4050 visites

Fermer