Journée mondiale de la communication 08

La vérité vous rend libres

 Journée communication Journée communication   

 

Organisée pendant plusieurs années en février, la Journée Chrétienne de la Communication aura lieu cette année le dimanche 4 mai, date de la journée mondiale des communications sociales fixée par Rome.

 

Cette journée est une occasion de réfléchir, partager, échanger autour d’un thème proposé par le Pape : «Les media : au carrefour entre rôle et service. Chercher la Vérité pour la partager.». Cette thématique met en lumière l’importance du rôle des moyens de communication dans la vie des personnes et de la société.

Un texte complet du Saint Père a été publié le 24 janvier pour nourrir la réflexion sur les enjeux de la communication et sur le soutien à une «info éthique». (Le texte complet sur le site du Vatican). Diverses propositions ont été faites par le service national de la communication de JCC2008 logo JCC2008 logo  l’Eglise en France pour organiser une réflexion. 

 

 

 

Journée diocésaine de la communication

 

Samedi 24 mai, de 14h30 à 17h

Lycée sainte Marie à Aire sur la Lys
 
Journée communication Journée communication   Cet après-midi concernait toute personne au service de la communication des paroisses, des mouvements et services dans le diocèse, rédacteurs Regard-en-Marche, contributeurs du web, rédacteurs occasionnels pour Eglise d’Arras, La Croix du Nord
 
 

____________________________________________________ 

Lettre de Benoit XVI pour la 40ème journée mondiale des communications sociales

"Les médias : au carrefour entre rôle et service.
Chercher la Vérité pour la partager."

24 mai à Aire sur la Lys Journée diocésaine  
24 mai à Aire sur la Lys
24 mai à Aire sur la Lys
 

 

 

Benoit XVI souligne l’énorme développement des technologies dans les médias, dont le potentiel peut servir le bien commun. Ce potentiel de communication constitue un patrimoine à sauvegarder et à promouvoir".

« Informer les consciences des individus et aider à former leur pensée n'est jamais une tâche neutre. La communication authentique demande un courage inspiré à des principes et une ferme résolution. Cela exige la détermination de ceux qui travaillent dans les médias pour ne pas se laisser écraser sous le poids de tant d'information ni même d’être satisfaits de vérités partielles ou provisoires. Au lieu de cela il est nécessaire de chercher et de transmettre ce qui est le fondement et le sens ultime de l'être humain, de l’existence personnelle et sociale. De cette manière les médias peuvent contribuer constructivement à la propagation de tout qui est bon et vrai. ..

 

Alors que la variété des instruments de communication sociale facilite l'échange de l'information, des idées, et la compréhension mutuelle entre les communautés, ils sont aussi touchés par l’ambiguïté. Dans la perspective de fournir une "grande table ronde" pour le dialogue, certaines tendances dans les médias font naître un genre de monoculture qui réduit le génie créatif, restreint la subtilité d’une pensée complexe et sous-estime le spécificité des pratiques culturelles et de la particularité des croyances religieuses. Ce sont des distorsions qui se produisent quand l'industrie médiatique devient un organe d’auto-promotion ou uniquement inspirée au profit, au point de perdre le sens de la responsabilité au bien commun. 

Il faut donc toujours encourager à rendre compte avec exactitude des événements, d’expliquer de manière complète les questions d'intérêt public, et d’illustrer honnêtement tous les différents points de vue.

 

Le souverain pontife cite en exemple les question autour du mariage, des débuts et fins de vie, autour de la consommation et de la culture.
Le pape rappelle la finalité ultime de l’homme qui est de devenir participants à la Vie en Dieu obtenue en Jésus-Christ qui s’est dit le chemin, la vérité et la Vie. A la suite de Vatican II le souverain Pontife redit son émerveillement devant les capacités des moyens de communication, comme réseaux de communication, de communion et de coopération. Mais devant les risques de déviance, il appelle à la formation des chrétiens en ce domaine, à leur participation, et à la promotion du dialogue par les échanges d’enseignement, par l’expression de la solidarité et l'instauration de la paix.

De cette manière se développe la conscience et la responsabilité au service de la dignité de la personne humaine, rendant plus responsables, et plus ouverts aux autres surtout aux plus nécessiteux et aux membres les plus faibles de la société

 

Le texte complet sur le site du Vatican

___________________________________________________________________ 

 

 

JCC2008 logo JCC2008 logo  Pour lire l’affiche
 
L’interpellation de l’affiche reprend directement la phrase de Jésus, cité par saint Jean (8,32). Jésus lui-même, aujourd’hui encore, nous appelle à la vraie liberté….
 
L’accroche  s’installe à côté d’un mur médiatique, composé de titres d’actualité axés sur de bonnes et de mauvaises nouvelles. Le mur de média évoque différents type de supports : presse, TV, Web, radio (chrétiens ou non).
Les informations portent sur une diversité d’actualités
 Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, ces nouvelles peuvent être lues autrement que dans leur immédiateté ; nous pouvons prolonger notre regard sur ce quotidien, arrêter le temps pour découvrir derrière ces informations, la présence d’une même histoire, l’Histoire des hommes à qui Dieu parle.
 

A côté de ce mur des média, comme une page de journal que l’on ouvre et que l’on tourne, se trouve le ciel bleu, lumineux. C’est une respiration au cœur du traitement de l’information, un souffle, une entrée d’air, un éclairage lumineux. Cela invite à aller au-delà de l’information pour trouver du sens à cet amoncellement de nouvelles. C’est une invitation vers quelque chose qui nous dépasse, qui donne du recul, qui donne sens, qui annonce une espérance.

 

 C’est justement la promesse soulignée par la phrase de Jésus. La vérité partagée produit le fruit de la liberté. Or, cette liberté est la promesse de tout media, en particulier s’il est chrétien !
 
 L’enjeu de cette journée, est notamment de présenter la spécificité des média chrétiens (presse, radio, tv…nationale, diocésaine, paroissiale…), d’inviter à les découvrir ou redécouvrir. Plus largement, cette journée est l’occasion d’une réflexion et d’un échange sur la place de l’information et de la communication dans notre société.

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 2917 visites