NOEL AUTREMENT

L'église Saint Léger ouvre grand ses portes,

 

          

            Cette année, évidemment, le temps ne jouait pas en notre faveur, beaucoup de neige depuis plusieurs jours, vite devenue de la glace sur les trottoirs et les routes. Cependant, après un repas convivial pris à la maison paroissiale, des catéchistes, courageusement, ont repris le volant et « fait le taxi » pour aller chercher qui des enfants, qui des adultes peu enclins à conduire par ce temps. Et les ateliers ont pu commencer.

 

            Le thème était « vivre Noël autrement ».  Une première cette année : une équipe de bénévoles a pris en main l'organisation d'un repas le 24 décembre au soir, suivi de la Messe de Noël à 23h30, pour les personnes seules, défavorisées, ne désirant pas se retrouver seules en ce soir festif. Et l'idée a été lancée : pourquoi ne pas faire participer les enfants à leur manière : pour un repas, il faut une jolie table; un atelier était chargé de faire le chemin de table, un autre des petits anges en carton or ou argent, un autre encore une boite dans laquelle un message était glissé. Et enfin, à la maison paroissiale, une équipe se chargeait de confectionner des petits gâteaux. Quelle bonne odeur! Le tout a été porté en offrande autour de l'autel lors du temps de prière célébré par l'abbé Lemblé.

 

            Les adultes de passage, quant à eux, pouvaient circuler dans l'église parmi les stands du Secours Catholique ou Artisans du Monde, admirer l'exposition organisée par l'Association Culturelle pour la Valorisation de l'église Saint Théodore (ACV) : le Christ dans l'art sacré du Pas-de-Calais.

 

            Les représentants des Scouts et Guides de France ont apporté « la Lumière de Bethléem », qui a été déposée sur l'autel. Ils étaient chargés également de distribuer du chocolat bien chaud, apprécié tant par les visiteurs que par les enfants pour accompagner leur brioche au goûter.

 

            Nous n'étions sans doute pas nombreux, c'est vrai, mais quelle chaleur dans les coeurs, les sourires. Quelle bonne volonté de la part de ces enfants, confectionnant de tout leur coeur des objets que cette fois-ci, ils ne ramèneront pas chez eux mais qui éclaireront pour un temps le visage de personnes défavorisées par la vie.

 

            Des applaudissements nourris, lancés par l'abbé Lemblé, ont remercié tous les bénévoles, catéchistes ou simples particuliers.

Article publié par Chantal Erouart - • Publié • 1522 visites