Les couleurs de Noël

Pièce de théâtre tirée du conte de Noël la tunique de Raïcha

 

Les couleurs de Noël

Pièce de théâtre de théâtre tirée du conte de Noël la tunique de Raïcha

Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019

 

IMG_2146 IMG_2146  

 

          Peut-être avez-vous entendu la rumeur, « Ils s’en vont, ils s’en vont, c’est à cause d’une étoile, le roi du monde est né ». Elle se répandait dans l’Eglise, pour ouvrir la pièce, et voilà qu’elle est même chantée. La chorale donne de la voix pour nous transmettre le message : les rois mages, ces savants vont partir, ils vont suivre l’étoile, qui annonce la naissance d’un nouveau roi. Il faut dire qu’ils n’étaient pas peu fiers ces choristes qui sous la direction de Françoise s’entraînent depuis septembre, une première pour beaucoup. Avec des répétitions, et une chef de chœur patiente et pédagogue, ils y sont arrivés à chanter ensemble.

 

          Raïcha veut partir avec les rois mages, il a deux soucis, il faut convaincre sa maman, et trouver quelque chose à offrir au nouveau roi. Sa maman finit par accepter, elle lui fait même cadeau d’une tunique, une tunique magique colorée, qu’elle a tissée pour lui. Cette tunique, elle a toute une histoire. Christian, notre metteur en scène, a écrit des dialogues, pour nous raconter cette histoire, ou plutôt ces rencontres.

 

        La rencontre du vieux semeur malade, que la maman de IMG_2093 IMG_2093  Raïcha a soigné, et qui lui a remis un morceau de tissu bleu couleur de l’amitié. Celle de la mendiante, qui parce qu’elle s’est sentie accueillie, écoutée, a donné un morceau de soie grise, symbole de sa solitude brisée. Il y a aussi ce tissu blanc, offert par cette maman qui a perdu son enfant, pour les larmes et la peine partagées. Pour avoir aidé le serviteur à rentrer ses sacs de farine, un tissu jaune couleur de la sueur, du travail des hommes, complète la tunique. Sans oublier le vert, couleur de la joie des jeunes mariés, qui ont dansé sur scène avec leurs amis. La tunique s’est aussi parée de rouge, couleur de l’amour.

 

        Oui de belles rencontres, qui ont pris vie devant nous, grâce aux acteurs, merci à eux d’avoir donné du temps pour nous raconter ce beau conte.

 

       Les rois mages, étaient bien dignes, dans leurs costumes, quand ils ont offert leurs IMG_2138 IMG_2138  cadeaux, à l’enfant Jésus. Raïcha était là lui aussi, il a offert sa tunique, et pour la première fois l’enfant Jésus a serré la vie des hommes dans ses bras.

 

        Quelques réactions entendues à la fin, un peu comme une rumeur : « j’ai passé un bon après midi », « c’était beau, j’ai rarement vu le chant autant au service d’une pièce », « bravo pour le travail ».

 

         C’est une belle et riche expérience pour tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont participé à cette pièce de théâtre, chacun a donné son talent, acteurs, chanteurs, danseurs, sans oublier les couturières, ceux qui ont permis que nous ayons du son, de la lumière et notre guitariste. L’histoire ne serait pas complète sans vous rapporter un beau geste aussi de nos amis musulmans qui nous ont prêté les djellabas.

 

         L’aventure ne s’arrête pas là; l’église St léger s’est parée des couleurs de la tunique, elles nous racontent à sa manière la vie des hommes d’aujourd’hui sur notre paroisse. Vous pouvez encore la découvrir, et même continuer à l’écrire tous les après-midis jusqu’au 22 décembre de 14h30 à 18h30.

 

Valérie Mandin

 

 

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de la Gohelle • Publié • 313 visites