La Semaine Sainte dans la Paroisse

Du carême à Pâques, avec le Christ crucifié et ressuscité

 

PAROISSE SAINT FRANCOIS D'ASSISE

 

LA SEMAINE SAINTE DANS LA PAROISSE

 

Depuis le début du Carême nous avons cheminé vers cette grande fête de l'Eglise qu'est la Veillée Pascale, nuit de la Divine Espérance ; plus particulièrement, cette semaine a vu toute la paroisse se réunir pour relire la Passion du Christ dans l'Ecriture

  

 

            Dimanche 17 avril, jour des Rameaux, nos églises se sont remplies de personnes agitant le buis nouveau, symbole de renaissance, célébrant l'entrée de Jésus à Jérusalem; Jésus qui partait vers la mort, mais aussi vers la résurrection.  Puis, pendant trois jours, nous avons vécu de grandes et belles choses, ensemble ou dans nos clochers.

 

            Le Jeudi Saint, Commémoration de l'institution par le Christ de l'Eucharistie, célébré traditionnellement à Saint Edouard, a réuni beaucoup de monde. Les enfants se préparant à recevoir le Corps du Christ pour la première fois, ont présenté leur demande ; L'abbé a lavé les pieds de 12 personnes, reprenant ainsi le geste d'amour et d'humilité du Christ. La célébration s'est terminée par un temps d'adoration devant le Saint Sacrement. Déjà, l'après-midi, l'église Notre Dame de Boulogne avait célébré la Cène avec les personnes âgées de la Mapad Désiré Delattre. Beaucoup d'émotion et de ferveur, là aussi.

 

            Les célébrations du Vendredi Saint ont également amené beaucoup de fidèles à se réunir : l'après-midi, le chemin de croix dans certaines communautés, et le soir, la vénération de la croix  à Saint Théodore et Saint Léger : « tout est accompli , dit Jésus, puis il remit l'esprit ». Découverte de la Passion, « choix de Jésus d'aller jusqu'au bout, jusqu'à sa mort » la Passion, « l'Amour qui est le plus fort », nous a dit l'abbé dans son homélie.

 

            Mais la mort n'aura pas le dernier mot. Nous étions tous invités à participer à cette Nuit de l'Espérance où l'obscurité cède le pas à la lumière, cette grande fête où les chrétiens renouvellent leur foi en Jésus-Christ, ressuscité, reçoivent la lumière du Christ et soutiennent par leur présence les catéchumènes. Après la bénédiction de l'eau, 5 adultes sont devenus enfants de Dieu par le baptême (Brigitte, Betty, Dolorès, Sophie et David), 2 enfants (Antoine et Flavien) et 2 ados (Jordan, Kathleen). Les 5 premiers ont reçu le Corps du Christ pour la première fois.

 

            Puis le cierge pascal a été remis aux représentants des communautés, afin que la lumière soit déposée dans chaque église de la paroisse.

 

            Matin de Pâques.. Christ est ressuscité. A Ste Barbe, l'abbé  a remis au diacre le Saint Chrême et  expliqué à l'assemblée les différentes huiles qui avaient été remises lors de la messe Chrismale : Huiles des catéchumènes, Huiles des Malades et le Saint Chrême. Un baptême devait être célébré à la fin de la messe, 5 à Saint Léger : quel symbole que ces  nouveaux venus  dans la grande famille des chrétiens le jour de Pâques !

 

            Christ est vivant ! Oui, il est vraiment ressuscité 

Article publié par Chantal Erouart - • Publié • 809 visites