Randokermesse

Trait d'Union n°2 Février 2016

TRAIT D’UNION

Paroisse Saint François d’Assise de Lens

http://arras.catholique.fr/stfrancoisdassisedelens

N°2 – Février 2016

Randokermesse

 

C’est devenu une tradition… Chaque année, au cours du Carême, nous sommes invités à vivre la « messe-rando ». Pour cette 7ème édition, nous nous donnons rendez-vous à 9 heures à l’église Saint-Edouard. Nous avons choisi ce point de départ afin de faire le lien avec le « projet Théophile ». Le presbytère nous ouvrira ses portes. L’article de ce « Trait d’Union » présentant notre démarche de Carême (voir page suivante) explique la symbolique de la porte. Après la liturgie de l’Accueil et de Pardon vécues à Saint-Edouard, nous marcherons jusqu’à l’église Sainte-Elisabeth (Millénium) où nous méditerons l’Evangile avec la communauté polonaise. Ce sera l’occasion de vivre un premier envoi vers les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) qui se dérouleront en juillet prochain à Cracovie. Nous reprendrons ensuite la route pour arriver à l’église Saint-Léger. Les paroissiens, déjà présents depuis le début de la messe de 10h45, nous accueilleront à leur tour. Ensemble, nous participerons à l’Eucharistie.

 

Les autres années, nous en restions là. Mais, rien de tel qu’une innovation ! Après les temps de l’Accueil et du Pardon (Saint-Edouard), de la Parole (Sainte-Elisabeth), et de l’Eucharistie (Saint-Léger), nous allons vivre le temps de l’Envoi de façon originale. Nous nous dirigerons vers le collège Sainte-Ide pour participer au repas convivial de la paroisse. En effet, nous avons choisi de poursuivre la « marche vers l’Eucharistie » de manière festive et donc d’intégrer la kermesse paroissiale, habituellement vécue en mai.

 

Après le temps de l’apéritif, le repas (moules-frites ou assiette anglaise) sera servi à 12h30 dans le nouveau restaurant scolaire du collège. Nous remercions son directeur pour toutes les facilités accordées. A 15h30, nous aurons la joie d’écouter la chorale « Les 7 mères veillent » qui nous interprètera des chants polyphoniques, mis en scène par de jolies chorégraphies. Un spectacle à ne pas manquer ! Suivra ensuite la surprise des enfants pour leurs parents, puis le tirage de la tombola. Qui de nous gagnera le voyage en montgolfière ?

 

La journée promet d’être joyeuse et bien remplie. Il faut dire que l’enjeu de cette innovation est double. Tout d’abord, il est pastoral. Nous souhaitons que de nouvelles familles participent à ce repas. L’ambiance étant chaleureuse, c’est l’occasion de créer des liens et d’intégrer des personnes qui cherchent à s’insérer dans notre paroisse. Le second enjeu est tout bonnement matériel. Le budget de notre paroisse s’équilibre grâce aux résultats financiers de la kermesse. Nous aimerions servir 400 repas. Cela est possible si, tous, nous nous mobilisons pour participer à cette journée. En guise de publicité, nous sollicitons l’aide de chacun pour vendre des billets de tombola, sur lesquels sont précisées toutes les informations. Pour ces deux raisons, il nous faut inviter largement nos familles et amis à participer à cette journée. Dans ce « Trait d’Union », vous trouverez aussi les bulletins d’inscription pour le repas.

 

Oui, vraiment, venez nombreux pour vivre la première « randokermesse » !

 

Abbé Xavier

 

Bouge ta planète à Lens

 

Le Comité catholique contre la faim et pour le développement-Terre Solidaire (CCFD) est la première ONG de développement en France. Depuis plus de 50 ans, le CCFD-Terre Solidaire est mobilisé contre la faim dans le monde et soutient plus de 460 projets dans 63 pays du Sud et de l’Est. Il développe des projets sociaux, économiques et éducatifs, qui visent à faire régresser la pauvreté. Il propose également aux communautés chrétiennes dans leur démarche de Carême de s’ouvrir au monde et de dialoguer avec lui.

Cette année, les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire vont porter la campagne de Carême, en réaffirmant le lien entre la foi, la solidarité internationale et le développement. Pour cela l’opération « Bouge ta planète » mobilisera les collégiens, et leurs parents du doyenné : le 12 mars à partir de 14 heures à la Maison Nicodème de Lens, afin d’être tous sensibilisés à la solidarité internationale par des actions de rue, des films, un grand jeu …

Vous êtes tous invités à venir ce jour là avec des collégiens de votre entourage.

Nous vous souhaitons un beau Carême 2016, de paix et de dialogue.                Sylvie

 

Les scrutins

 

Ce mercredi des Cendres, nous, chrétiens, entrons en Carême pour 40 jours. Le chemin qui nous mène à la joie du Christ ressuscité, Pâques, est fait de pénitence, de prière, de charité. La communauté chrétienne marche avec les catéchumènes, les soutient jusqu’à la rencontre du Christ ! Pendant la période de l’ultime préparation aux sacrements reçus la nuit de Pâques, l’Eglise offre aux catéchumènes 3 rites pénitentiels appelés scrutins. Ils éveillent le désir d’être purifié et racheté par le Christ. Ils ont un double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés ce qu’il y a de mauvais pour le guérir, et ce qu’il y a de bien et de bon pour l’affermir. Ces scrutins sont donc faits pour convertir ! Les futurs baptisés reçoivent la force du Christ qui est pour eux chemin, vérité, vie.

Le 1er scrutin, de l’eau vive, aura lieu à l’église Saint-Léger le dimanche 28 février à 10h45, messe dite « La Samaritaine ». Le 2ème scrutin, de la lumière, se déroulera à Mazingarbe lors de l’assemblée catéchuménale, le samedi 5 mars à 14 heures, scrutin de « l’aveugle-né ». Le 3ème scrutin, de la vie, sera célébré le samedi 12 mars à 18 heures à Saint-Edouard, messe dite « la résurrection de Lazare ».   Maryvonne

 

Laisser jaillir l’Esprit !

 

Le 8 décembre dernier en l’église Saint-Edouard, nous célébrions une messe pour la paix, inaugurant ainsi le « Jubilé de la Miséricorde » initié par le pape François. Pour symboliser cette année particulière, le Saint-Père a ouvert la porte du Jubilé. Celles et ceux qui la franchissent s’engagent à vivre une plus grande miséricorde envers leur prochain. Pendant l’Avent, nous avons « décoré nos maisons pour accueillir le Christ », ou pour l’exprimer autrement, nous avons pris soin de nos intérieurs, et de notre intériorité. Il s’agissait d’ouvrir la porte de nos maisons et de nos cœurs pour que le Christ y soit accueilli, s’y sente chez lui. Qu’il y grandisse en paix.

Cinq semaines de temps ordinaire ont suffi pour que le Fils de Dieu devienne adulte et demande à pousser la porte dans l’autre sens ! Au cours de ce Carême, le Christ veut nous bousculer. Il nous invite à sortir, à aller vers les autres, à quitter nos sécurités. La porte devient alors le symbole de cet élan vers l’extérieur. Un verset de psaume devient notre slogan : « Portes, levez vos frontons ! » (Ps 23, 7). Souvenons-nous du logo du synode provincial, on y voyait tout un peuple passant la porte pour aller porter la Bonne Nouvelle.

« Malheur à moi si je n’évangélise pas » (1 Co 9, 16) disait Saint Paul. Cette fois, il s’agit de franchir la porte de nos peurs ou de certains refus d’aimer. Oser la réconciliation. Mais aussi, partir à la rencontre de cultures ou de populations encore inconnues. Découvrir l’étranger et nous réjouir de sa différence. Confronter les idées et partager les richesses. Franchir la porte de la miséricorde, sortir de soi, ou plutôt faire sortir le Christ de soi, c’est aussi chercher l’unité, défendre le plus faible, vouloir la justice et construire la paix.

Ne pensons pas que cela est impossible. « Rien n’est impossible à Dieu » (Mc 10, 27). Car c’est bien Dieu qu’il faut laisser agir. Et pour cela, « libérer » son Esprit, l’Esprit reçu au jour de notre baptême, qui, peut-être, est encore prisonnier de nos tiédeurs ou de nos trop vieilles rancunes. L’Esprit du Christ est probablement aussi enfermé derrière les grilles de nos communautés encore trop frileuses, trop inquiètes d’elles-mêmes, parfois coincées dans des traditions figées qui peuvent nous éloigner de la Loi d’Amour révélée par l’Evangile. Certaines routines nous isolent et nous empêchent de regarder, d’accueillir le monde et ses réalités. La mission de l’Eglise n’est-elle pas de porter le monde ?

Ensemble, au cours de ces 40  jours, nous allons « laisser jaillir l’Esprit qui est en nous » (Rm 12, 11). La seule difficulté réside en notre volonté… Le voulons-nous oui ou non ? Si nous répondons « oui », alors toutes les portes de nos réticences s’ouvriront, telles celles de la prison de l’apôtre Paul : « Vers minuit, Paul et Silas, en prière, chantaient les louanges de Dieu ; les prisonniers les écoutaient. Tout à coup, il se produisit un si violent tremblement de terre que les fondements de la prison en furent ébranlés. À l'instant, toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers se détachèrent. » (Ac 16-25,26)

Du mercredi des Cendres au Vendredi Saint, par la prière, le partage et le jeûne, nous pousserons les battants, nous élèverons les frontons, pour que l’Esprit puisse nous emmener en mission : « Sortons, et allons vers les périphéries ! » (Pape François).

 

Calendrier

 

Dimanche 14 février, à 15h30 à l’église Saint-Martin de Liévin, 1ère conférence de Carême sur la miséricorde animée par le père Henri GESMIER. Cf tract encarté.

Mardi 16 février, reprise des temps de prière hebdomadaire, tous les mardis, à la chapelle de Saint-Wulgan, de 18h00 à 18h30, dans le cadre de l’année de la Miséricorde.

Jeudi 18 février, à 19 heures, maison Nicodème (salle Saint-François), soirée de partage sur le livre « La joie de l’Evangile » du pape François.

Dimanche 21 février, 2ème conférence de Carême, à 15h30, au centre paroissial de Mazingarbe, Bd de la Loire, animée par Mgr JAEGER. Cf tract encarté.

Jeudi 25 février, à 19 heures, salle Saint-François à la Maison Nicodème, atelier de lecture sur le livre « Jésus de Nazareth » du pape Benoît XVI.

Samedi 27 février, à 9h30 à l’oratoire de la maison Nicodème, école d’oraison.

Samedi 27 février, bal folk à la Maison Nicodème, à partir de 20 heures, avec le groupe Kapela-Wiosna. Les bénéfices de cette soirée aideront les jeunes du doyenné à partir aux JMJ en Pologne en juillet prochain. Renseignements : 06.23.04.12.67

Dimanche 28 février, 3ème conférence de Carême, à 15h30 à l’église du Millenium à Lens, animée par le père Dominique FOYER. Cf tract encarté.

 

Dimanche 6 mars : journée de fête paroissiale

 

A 9 heures à Saint-Edouard, début de la messe randonnée (cf tract),

A 12h30 repas convivial au restaurant scolaire du collège Sainte-Ide (merci de vous inscrire à l’aide du coupon au dos du tract)

A 15h30, spectacle « les 7 mères veillent » (cf édito)

 

Dimanche 6 mars, 4ème conférence de Carême, à 15h30 à l’église Saint-Eloi d’Avion, animée par le père Michel CLINCKE. Cf tract encarté.

Jeudi 10 mars, à 19 heures, maison Nicodème (salle Saint-François), soirée de partage sur le livre « La joie de l’Evangile » du pape François.

Samedi 12 mars, temps fort collégien « Bouge ta planète » organisé par le CCFD-Terre solidaire. Cf article ci-dessus.

Samedi 12 mars, à 18 heures, messe animée par les jeunes à Saint-Edouard.

Dimanche 13 mars, 5ème conférence de Carême, à 15h30 à la Maison Nicodème à Lens, animée par le père Luc DUBRULLE. Cf tract encarté.

Dimanche 20 mars, messe des Rameaux et de la Passion

            à 18 heures à Notre-Dame de Boulogne et à Saint-Benoît

            à 9h30 à Saint-Théodore (avec les enfants du KT) et à Saint-Auguste,

            à 10h45 à Saint-Léger et à Saint-Wulgan

 

 

 

 

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 432 visites

Fermer