A Saint Wulgan à Lens

Une veillée-messe de Noël 2017 très rassembleuse!

IMG_3085 IMG_3085  

 

Dimanche 24 décembre, à 18h, c’est dans une église Saint Wulgan pleine à craquer que l’abbé Xavier Lemblé célébra la veillée-messe de Noël 2017.

Une fresque, celle des mages suivant l’étoile du Berger pour venir se prosterner devant l’enfant Jésus. Mais voilà, en quel lieu devait naitre le Messie ? Alors pourquoi ne pas demander à Dieu? 

 

Et, tour à tour, se succèdent une journaliste qui interroge Dieu. Puis une femme fortunée, un militaire de carrière, une infirmière, une savante, un pauvre homme qui boit beaucoup trop, posent des questions à Dieu. Chacun, bien sûr, essayant de trouver une réponse en rapport avec la vie qu’il mène.

 

Et après chaque intervention, se succédaient l’arrivée des bergers, puis celle des mages, du bœuf et de l’âne, d’une mangeoire, de l’ange Gabriel et du cierge, de Joseph et Marie portant l’enfant et enfin, de nombreux anges. Le tout ponctué de lectures faites par quatre jeunes, de chants, sans oublier la musique assurée par une jeune violoniste et l’organiste.

 

IMG_3089 IMG_3089  

Puis ce fut l’homélie de l’abbé Xavier, qui la fit au milieu de tous ces jeunes, costumés pour l’occasion. A souligner que tous ces enfants venaient, d’une part de la paroisse Saint François d’Assise, d’autre part de l’école Sainte Thérèse de Lens mais aussi de contrées lointaines comme ces deux jeunes venus réveillonner chez leurs grands-parents. C’est ainsi que la petite violoniste et l’un des bergers ont été intégré à cette crèche vivante.

 

A souligner le travail effectué par les catéchistes pour les costumes. Tous les enfants étaient costumés et ils étaient…. une bonne trentaine. Ce ne fut pas une mince affaire que de les préparer. Et le tout était orchestré par Jean Ledez qui avait préparé soigneusement le déroulement et qui anima, comme à son habitude, de main de maître.

 

Et que dire du sens de l’improvisation de l’abbé Xavier ? Au moment même où il prononçait « un enfant est né », un bébé s’est mis à pleurer. Bien loin d’être perturbé, l’abbé l’a associé à la crèche, le prenant dans les bras pour réciter le Notre Père, avec tous les enfants autour de lui.

 

Une veillée-messe formidable de partage, de joie et de recueillement. Merci à tous les intervenants pour leur travail. Sachant qu’il n’y avait eu qu’une brève répétition le samedi matin. Mais aussi et surtout à tous ces enfants, à tous ces jeunes, qui ont participé activement et qui ont permis de faire de cette messe un moment inoubliable.

 

Nul doute que chaque famille est repartie chez elle, le cœur en fête, prête à accueillir notre Dieu fait homme.

 

http://arras.catholique.fr/saint-wulgan-lens.html

 

Renée LACROIX-LHERBIER

Article publié par Renée Lacroix - Saint Jean XXIII d'Avion • Publié • 552 visites

Fermer