Lens chez les soeurs Clarisses à Arras

Bilans et perspectives pour la paroisse

PAROISSE SAINT FRANCOIS D'ASSISE

 

Une journée paroissiale chez les clarisses

 

            Equipe d'Animation de la Paroisse, prêtres, diacres, animateurs en pastorale se sont réunis cette année encore chez les sœurs Clarisses d'Arras en ce jeudi 19 septembre.

 

            Le rendez-vous était matinal : 8h30 à la maison paroissiale d'où nous partions en co-voiturage. Rue Sainte Claire, un accueil chaleureux, café, jus de fruits et biscuits, nous attendait et nous voilà prêts pour une journée de réflexion, bilan et perspectives.

 

            Après avoir lu l'Evangile du jour selon Saint Luc (la femme pécheresse), l'abbé Xavier a demandé que « nous ayons la même qualité de regard sur les autres que Jésus ». Puis chacun a répondu à cette question : quels évènements vécus cette année ont donné du sens à notre mission ? Quand avons-nous eu le sentiment de vivre vraiment l'Evangile et comment poursuivre dans ce sens ? L'année a été très dense,  des joies mais aussi des peines, de beaux moments et des jours plus sombres , où le moral est en berne, mais qu'il faut assumer tous ensemble. Les évènements marquants ont été nombreux, les mots fraternité, aller vers les autres, savoir regarder les autres, Eglise vivante,.......revenaient souvent ;   «Comment faire pour garder le souffle de Diaconia » a demandé Valérie ?

 

            L'abbé Xavier a résumé cette matinée par ces mots « Ce qui nous a touchés ? l'Evangile, tout simplement ».

 

            Ont suivi une célébration dans la chapelle où nous avons puisé de nouvelles forces et avons demandé à l'Esprit Saint de nous aider dans notre mission, puis un repas bien chaud dans une salle accueillante ; la vaisselle pour certains tandis que d'autres en profitaient pour échanger des nouvelles et essayer de caser de nouveaux rendez-vous sur un agenda déjà bien chargé, avant un temps d'échange avec les sœurs Clarisses.

 

            De nouveau au travail. L'abbé Hubert nous attendait pour le temps de relecture qu'il a commencé en citant une phrase tiré de l'Evangile de Saint Jean, Nicodème et Jésus : « Le vent souffle où il veut, et toi tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d'où il vient, et tu ne sais pas où il va ». Plusieurs éléments très forts sont ressortis de notre échange du matin : une Eglise qui « se fait conversation avec le monde », une Eglise qui s'enracine dans vie concrète du Monde. faire repère de tout ce qui peut être entrepris, « osez proposer », ne pas occulter nos pauvretés ecclésiales, réunir une église qui nait et une église ancienne,  suivre l'objectif de Diaconia.

 

            L'abbé Hubert a ensuite présenté le projet de la paroisse pour 2013-2014, axé sur la pastorale de la santé, projet de proximité et de fraternité. Comment rejoindre les personnes isolées, malades . Ce projet sera longuement présenté dans chaque communauté lors des messes dominicales du mois d'octobre : des personnes « relais », un livret, des propositions annuelles.......

 

            La journée s'est terminée à la Chapelle pour les vêpres en compagnie des sœurs Clarisses pendant lesquelles nous avons pu remercier le Seigneur pour cette journée si riche, temps de partage, de convivialité, de réflexion,  tous unis dans un même souhait : faire de cette Eglise qui nait, fragile mais neuve, une Eglise vivante et pleine d'espérance.

 

                                                                                                                                 Chantal

 

           

Article publié par Chantal Erouart - • Publié • 1109 visites