Triduum de Villers - au - flos

Le 127e pèlerinage à la grotte de Villers-au-Flos

 

Le thèPHOTO 1 PHOTO 1  me de cette année était «Heureux, vous les pauvres». Et c’est le père Bruno Novitski qui était chargé de l’animation et de la prédication. 

Pour clôturer ce pèlerinage avec la procession dans le village, le rassemblement s’est effectué à la grotte le dimanche à 16h. La célébration a débuté par le mot d’accueil, le chant : «Que tes œuvres sont belles», et la lecture de l’Évangile, suivie de l’homélie du père Bruno. Puis, ce fut l’adoration du saint sacrement. L’Abbé Chopin dépose l’ostensoir sur l’autel, il s’agenouille et encense le saint sacrement, puis il saisit l’ensensoir et a l’aide de celui-ci,  il donne la bénédiction aux fidèles qui se signent du signe de la croix. L’ostensoir est l’objet liturgique consacré à contenir l’hostie, à l’exposer à l’adoration de tous les fidèles et à les bénir. 

Puis la procession se met en marche. Elle est rythmée par des chants. Le cortège solennel défile dans les rues de Villers-au-Flos avec l’Abbé Chopin portant l’ostensoir pour montrer l’hostie à tous les fidèles. 

La procession du saint sacrement invite à la foi et à la vénération de la présence réelle de Dieu dans l’eucharistie.
De retour à la grotte, le Père Bruno a remercié tous les acteurs de ce pèlerinage et a confirmé qu’il reviendrait l’an prochain. Cela fait 30 ans qu’il vient à Villers. 

Et l’Abbé Chopin a ajouté qu’il y venait avec une tante, déjà pendant la guerre, depuis l’âge de 6 ans : «Je suis donc, a-t-il ajouté, le plus ancien pèlerin de Villers, car cela fait 78 ans que j’y viens !» 

 

 

DENISE HORNETZ 

 

 

                                                                                      ARTICLE DE REGARD EN MARCHE

 

 



 

Article publié par Denise Hornetz - Espérance et Joie des Plaines de Bucquoy • Publié • 114 visites

Fermer