L’abbé Michel Candas est une grande figure du diocèse du Pas-de-Calais

Monseigneur Bandeira Coelho en pèlerinage sur les pas de l'abbé Michel Candas

Monseigneur  SebastiBANDEIRA COELHO BANDEIRA COELHO  o Bandeira Cœlho,évêque de Coroata au

Brésil, accompagné d’une délégation de prêtres, religieuses et laïcs de son diocèse, est venu en pèlerinage sur les pas de l’abbé Michel Candas, prêtre du diocèse d’Arras, né à Arras en1925 et ordonné prêtre en 1949. Il officie d’abord à Noeux les Mines, puis à Gavrelle et à Fresnes les Montauban.

 

En 1962, il répond à l’appel des papes Pie XII et Jean XXIII.

Il part pour le Brésil, pour une mission d’évangélisation et s’installe dans le Nordeste. Il y crée un dispensaire, rassemble des volontaires et construit deux églises, l’une à Miranda du Nord et l’autre à Pirapemas.

En janvier 2001, il rencontre de graves problèmes de santé. Il revient en France pour se faire soigner par des médecins français, mais il ne survivra pas. Il décède le Jeudi saint 12 avril, à l’âge de 76 ans. C’est Monseigneur Jaeger qui a célébré ses funérailles le Samedi saint dans l’église Notre-Dame des Ardents à Arras.

Et c’est dans cette même église que le vendredi 29 avril 2016, Monseigneur Jaeger a remis l’urne funéraire de Michel Candas à Monseigneur Bandeira Cœlho. Ses cendres reposeront désormais au Brésil dans l’église de Miranda.
Le même jour, une conférence-débat a été donnée par Monseigneur Bandeira Cœlho à la maison diocésaine sur le thème : «L’Église brésilienne au défi de la pauvreté et des sectes», à laquelle mon mari et moi-même avons assisté.

 

 

Fermer