Messe d’accueil du Père Alidor

A Bucquoy

 

DSCF 9000 DSCF 9000  

 

Toute société a ses rites. Peut-être pas toujours aussi compliqués que pour l’enterrement de la grande Lillebet ! Mais nous étions heureux d’applaudir le Père Alidor qui vient du Congo pour pallier l’insuffisance de prêtres dans nos paroisses. Il s’agissait de l’introduire solennellement dans son beau et saint rôle de curé de la Paroisse Espérance et Joie des Plaines de Bucquoy. C’est Monseigneur Laurent Boucly, vicaire apostolique, que certains d’entre nous ont connu prêtre dans une paroisse, qui l’a accueilli au nom du doyenné de l’Artois dont font partie nos vingt clochers. Le Père Laurent Boucly a rappelé les missions qui incombent au curé d’une paroisse : - Prier et aider la communauté à être le plus souvent possible en prière. 

- Proclamer, enseigner et garder la Parole de Dieu, qui est inscrite dans les Écritures Saintes et dans la tradition catholique authentique. 

- Administrer les sacrements : baptêmes, confessions, mariages, onction des malades. - Rappeler le rôle essentiel de la charité, si souvent oublié. La chorale avait été dopée, et l’assistance, peu nombreuse malheureusement, accompagnait les chants avec chaleur. Ce qu’on ne voit guère dans les cérémonies des funérailles où les participants sont souvent nombreux, mais muets. Le Père Alidor nous a assurés que, dans les premiers temps, il serait présent à Bucquoy les vendredis et les samedis, et qu’il était à la disposition des malades pour prier avec eux et leur donner le sacrement pour les aider. Pour le moment, il loge toujours à Bapaume. un pot d’amitié a réuni les paroissiens qui ont trop rarement l’occasion de se rassembler. À quand les assemblées générales qu’avait initiées l’Abbé Thellier, hélas décédé le 3 octobre, à 92 ans 

 

JEAN-PIERRE DIERS

ARTICLE DE REGARD EN MARCHE 

 

 

 

 

Article publié par Denise Hornetz - Espérance et Joie des Plaines de Bucquoy • Publié • 223 visites