le Lundi 18 juil 2011


Le mot du Doyen.

Dans chaque numéro de Regard-En Marche, j'essayerai d'aborder avec vous l'un ou l'autre aspect de la vie du doyenné, de ce que nous essayons de vivre ou de mettre en place .

Pourquoi les doyennés ?
Le diocèse est divisé en dix entités que l'on appelle doyennés. Le critère de division a été le "pays" : réalité géographique et économique appelée à prendre de l'extension. Nous le voyons bien aujourd'hui dans les projets d'inter-communalité en débat actuellement. Les doyennés sont très différents de par leur nombre d'habitants et leur superficie.

Notre doyenné :
Le doyenné des 7 Vallées Ternois est le seul à rassembler deux "pays" et il est le seul a être essentiellement rural. En conséquence de quoi il est le deuxième de par la superficie après celui de l'Artois. Il rassemble 8 paroisses avec des distances importantes ; de Fruges à Auxi 55 kms, de Pernes à Beaurainville ou Campagne 60 kms. Il a deux pôles St Pol sur Ternoise et Hesdin qui ont tous deux des infrastructures en salles pour accueillir les réunions. Il rassemble plus de 200 villes et villages et compte 78 000 habitants. Les centres économiques sont St Pol, Fruges et Marconnelle qui ont une vitalité relative car beaucoup de jeunes quittent malheureusement la région.

A votre service et au service de l'annonce de l'Evangile il y a une douzaine de prêtres dont 7 de moins de 75 ans. Mais grâce à Dieu, il y a aussi vous et des dons cachés, à découvrir, que le Seigneur a semés.

Voici quelques éléments qui situent notre doyenné. Le mois prochain j'évoquerai la place du doyen. Une chose est sûre, il n'est pas le "chef" comme l'a dit la presse .

Abbé Jean-Pierre POLLART



Fermer