Départ de Soeur Cécile

             De nombreux chrétiens et amis se sont réunis autour de soeur Cécile, qui quitte Calais après 23 années passées au sein de sa communauté Calaisienne (st Vincent de Paul).         

            La cérémonie fût empreinte de moments très forts qu’ont célébrés nos prêtres et diacre présents et toutes les communautés des soeurs d’ici et là présentes.

           Ce fût une cérémonie à la fois joyeuse et pleine de reconnaissance pour ce temps de vie et de présence de soeur Cécile un peu émue, entourée de sa famille.

           Elle part pour une retraite bien méritée à Lille

 

           Cécile avait fait le choix de vivre en communauté dans un immeuble de la ZUP du Beau Marais au milieu des petits , de ceux marqués par les difficultés de la vie principalement le chômage.

           Très présente à l’accueil au centre St Nicolas ( au milieu de la cité) : maison ouverte au monde , aux périphéries comme dit le Pape ( elle a sans doute soufflé le mot à François) !       

            Avec sa communauté et des chrétiens du terrain elle a porté le souci du lien avec les associations du quartier permettant ainsi la création de la Fête du jeu (ACE) avec Véronique animatrice en pastorale , existence de la JOC en lien avec la mission ouvrière toujours vivante ; le souci du cheminement vers les sacrements en lien avec le catéchuménat.

           Souci constant que chacun ait sa place si petit soit il !

 

           Par sa gentillesse et sa simplicité elle a marqué des générations.

           Durant ces 17 dernières années elle fût bénévole auprès des migrants avec croyants et non-croyants.

 

           Comme le disait l’abbé Boutoille dans son homélie , avec humour “ Je n’ai jamais rencontré de religieuse ayant autant de résidences secondaires : le terminal des ferry avec les tziganes en 97 ! Le parc St Pierre avec les kosovars puis Sangatte puis le vestiaire rue de Croy et le lieu des repas quai Paul Devot”

 

           Appréciée de tous par sa patience et son courage,elle créa des liens avec les femmes musulmanes de Calais pour des temps de convivialité avec les migrants; membre de l’équipe des chrétiens qui organisait les temps de fraternité comme la journée mondiale des migrants .

 

           Femme oui , religieuse oui , militante oui , “Je me souviens de soeur Cécile qu’un CRS portait dans ses bras, non pour des mamours, mais pour être sortie avec d’autres d’une salle municipale occupée en 2004” rappelait JP Boutoille .

 

          Messe d’action de grâce de Cécile entourée de sa famille , ses amis, de nombreuses religieuses avec la présence de l’abbé P. Falala , ancien curé , de l’abbé JP Boutoille ancien doyen et bénévole migrants et de l’abbé JM Rauwel curé de la paroisse ainsi que 2 diacres Michel Wallaert et Bruno Tirmarche.

 

                                                                                  Merci soeur Cécile

                                                                                                JPB

Article publié par Joseline Aubert - Délégué communication du Calaisis • Publié • 1112 visites