Avec les enfants en catéchèse et ACE

Temps fort sur la solidarité et le bon samaritain

 

En début de rencontre, les enfants regardent puis commentent un film d'anticipation sur la pollution et l'état de la planète en 2150 Solidarité et avenir de la planète  
En début de rencontre, les enfants regardent puis commentent un film d'anticipation sur la pollution et l'état de la planète en 2150
En début de rencontre, les enfants regardent puis commentent un film d'anticipation sur la pollution et l'état de la planète en 2150

 

 

Un après-midi de partage et d'espérance a Estréee

 

Le mercredi 31 mai 2007 à Estrée un temps fort rassemble les enfants de tous les groupes de catéchisme et de l'ACE des trois paroisses autour de Montreuil: St Josse en Montreuillois, St Benoît Labre des vallées de Course et de Canche, St Pierre du Val d'Authie. La rencontre, placée sous le signe des Kilomètres de Soleil finalise leurs découvertes sur la vie difficile, précaire, voire dangereuse des enfants dans les pays pauvres: Walid qui vit dans les rues du Caire dit : «Je n'ai pas dormi ces 2 dernières nuits car je suis malade, il fait froid l’hiver, j'en ai marre d'être dans la rue. ».

 

La rencontre finalise aussi leurs actions: ventes de gâteaux ou d'autocollants à la sortie des messes des familles... En faveur de deux maisons destinées à accueillir les enfants sans toit en Egypte et de l'engagement des Guides du Togo pour un meilleur accès à l'eau potable.

 

Les enfants, après avoir fait connaissance, échangent leurs bonnes, nouvelles : «Je vais faire du vélo tous les samedi avec mon papa» - « J'ai fait ma communion» - « Il y a un mois mon petit frère Enzo est né» - «Mon tonton s'est réconcilié avec ma tata» - «Il y a des associations qui essaient de protéger l'environnement ou qui luttent contre les maladies graves comme la mucoviscidose ».

 

Puis ils se répartissent en divers ateliers pour réaliser un « journal de bonnes nouvelles »: les uns cherchent un titre, d'autres interrogent un habitant d'Estrée : Jean Fleury pour connaître l'association « Les bouchons d'amour» d'autres encore répondent à un quiz, portant sur la vie des enfants et leurs raisons d'espérer dans les pays soutenus par «les projets soleil » :à Madagascar, grâce à un encadrement scolaire les jeunes dessinent et découvrent ainsi la beauté de leur île. En Bolivie, au centre San Pedro, parents et enfants cuisinent des repas équilibrés. Au Sri Lanka, après le Tsunami, des écoles sont reconstruites. . .

 

Après le pause-goûter, la célébration, préparée par les catéchistes et animée par le diacre Roger Bailleu met en lumière l'évangile du bon Samaritain et la solidarité des jeunes et des adultes pour aujourd'hui... En se disant au revoir chacun garde dans son cœur les paroles de ce chant: «Que tu sois blanc, que tu sois noir t'as les yeux couleur de l'espoir et tu travailles à ta façon pour changer le monde. Que tu sois blanc, que tu sois noir t'as les yeux couleur de l'espoir... ».

 

Les catéchistes.

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 4775 visites