Vandalisme dans les locaux Secours Catholique

Une fois de plus le rejet de l'immigré fait ses basses oeuvres

Tentes sur le port d Calais Tentes sur le port d Calais   Installées en 2009, les douches réservées aux migrants ont connu plusieurs coups durs. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le bungalow mis à la disposition du Secours catholique est incendié. Retour sur les évènements précédents.


24 décembre 2009 : Deux modulaires sont dégradés, dont un incendié, dans la nuit. Celui-ci comportait quatre douches, et devait ouvrir le jour même. Trois semaines plus tard, les bâtiments sont de nouveau vandalisés.


25 mars 2011 : L'un des bungalows est incendié. A l'intérieur se trouvait notamment de nombreux appareils électro-ménagers. Les deux autres préfabriqués ont également été saccagés. Les auteurs ont par ailleurs mis la main sur 35 mètres de clôtures grillagées et sur des canalisations en cuivre. La ville déboursera 25 000 euros pour les réparations.


7 mai 2011 : Moins d'une semaine après la remise en service des douches, les bungalows ont de nouveau été vandalisés. Deux ballons d'eau chaude de 200 litres chacun ont disparu. Même chose pour la tuyauterie en cuivre.


29 décembre 2013 : Des individus mettent à nouveau le feu au local d'accueil du Secours catholique. Le bungalow incendié est enlevé dans la journée.

Le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, a fait le déplacement pour s'entretenir avec les représentants des associations.
J.H.
 

Fermer